Optimisation SEO: 5 conseils pour sortir vos contenus du placard!

Pour booster votre référencement, vous avez besoin de créer du nouveau contenu et de retravailler l’existant. Ouvrez vos placards pour une optimisation SEO!

En route vers une meilleure optimisation SEO

Une fois que vous avez surmonté les pièges SEO les plus évidents (contenu dupliqué, temps de chargement lent, HTML pauvre compatibilité mobile, …) la prochaine étape consiste en général à améliorer la performance du nouveau contenu que vous publiez.

Mais si vous voulez générer des gains plus importants à travers votre classement de recherche organique, il vous faudra faire de votre mieux pour que vos actifs existants puissent travailler davantage pour vous.

C’est là que l’analyse du contenu existant et la stratégie des mots clés sémantiques peuvent entrer en jeu. En obtenant une meilleure gestion du contenu que vous avez, en l’adaptant à vos profils clients et vos objectifs, et en utilisant intelligemment les mots-clés de sorte à accroître votre pertinence. Vous pouvez ainsi améliorer le classement de votre contenu et générer plus de trafic pour votre entreprise.

Voici les étapes à suivre pour une meilleure optimisation SEO

Étape 1 – Faites l’audit de votre contenu

Il n’est pas facile de garder un œil sur chaque élément que votre entreprise crée. En particulier si votre programme est en place depuis un certain temps. Vous produisez un volume élevé de contenu et / ou vous distribuez du contenu sur plusieurs plates-formes. Un audit complet du contenu vous donnera dans ce cas une vision plus claire de :

  • Quels actifs vous devez privilégier pour l’amélioration.
  • Quelles publications doivent être mises à jour ou remplacées.
  • Quelles sont les lacunes thématiques que vous pourriez avoir besoin de combler avec de nouveaux contenus.
  • Où trouver les meilleures opportunités pour améliorer vos classements concurrentiels et élargir votre base de mots clés.

Comment le faire : La réalisation d’un audit de contenu à grande échelle peut être considérablement profitable à votre entreprise à plusieurs niveaux. Cependant, le processus peut « s’emmêler ». Pour l’étaler à des proportions plus faciles à gérer, utilisez des outils SEO pour site (comme celui-ci de Screaming Frog). Une fois que l’outil a parcouru votre site, triez les données qu’il a fait ressortir, du plus pertinent au moins pertinent. Ensuite, passez en revue vos pages les plus pertinentes, en recherchant les critères suivants :

  • Pages qui ont dépassé les attentes de rendement antérieures et conserveraient probablement leur pertinence et leur impact si vous deviez les republier.
  • Pages qui pourraient être facilement mises à jour pour plus de précision ou de fraîcheur.
  • Contenu devant être supprimé ou remplacé car ne correspondant plus à votre auditoire ou votre stratégie.
  • Pages avec des liens brisés, un code manquant ou d’autres erreurs nécessitant une réparation.
  • Pages qui devraient être redirigées pour générer du trafic vers un contenu plus pertinent.

Étape 2 – Effectuez un audit de classement

Tout comme l’audit de contenu, un audit de classement vous aidera à faire le point sur vos atouts et leurs meilleures opportunités de réussite. Plus précisément, vous devriez chercher à voir quelles pages se classent assez bien en général. Où vos pages à fort taux de conversion se classent sur les SERP (Search Engine Result Page) pertinents. Et quels sont les termes qui contribuent à ces classements. Des outils comme SEMRush, Google Search Console, Moz, et AuthorityLabs peuvent vous aider dans ce processus.

Étape 3 – Recherchez des mots-clés et des idées

La différence entre le succès et l’échec des équipes de marketing de contenu réside souvent dans l’étape de l’idéation. C’est là que vous explorez le paysage de la recherche concurrentielle. Collectez les commentaires de votre personnel de vente et d’autres membres de l’équipe qui sont confrontés aux clients. Analysez les informations que vous rassemblez sur les sujets de recherche et les termes populaires. Et alignez les résultats obtenus avec les efforts d’optimisation que vous visez.

Complémentaire à l’audit de classements, le processus d’idéation examine les mots-clés les plus pertinents pour lesquels votre contenu n’est pas classé. Il révèle des termes précieux que vous devriez considérer, y compris dans votre contenu optimisé. Il met également en évidence les thématiques à forte demande dans votre industrie, en dévoilant des lacunes d’information que vous pouvez combler par le renforcement (ou le repositionnement) de votre contenu existant. Ou la création de nouveaux éléments de contenu qui répondent aux questions que votre public pose.

Étape 4 – Explorez le potentiel des termes principaux et des termes sémantiques

Une fois que votre processus d’idéation a révélé des lacunes de contenu critiques et des opportunités de mots clés pour votre entreprise, vous découvrirez probablement certaines pages de contenu sur lesquelles concentrer votre première phase d’efforts d’optimisation.

Selon Moz, plus de 70% du trafic que vous obtenez pour une page donnée proviendra de mots-clés pour lesquels vous n’avez pas fait d’optimisation. Si vos pages de contenu les plus importantes ne se classent pas où elles le devraient, il convient de regarder les mots clés secondaires qui pourraient contribuer à renforcer leur pertinence contextuelle.

Par exemple, si votre contenu aborde le sujet « Lancement TV en automne 2017 ». Vous pouvez optimiser votre contenu pour cibler un mot-clé comme « émissions TV ». Cependant, un article écrit par un expert de l’industrie comprendrait également des termes sémantiques tels que « Séries TV », « épisodes » ou « sitcoms ». Ainsi que des termes connexes comme « Netflix » ou « drame ». Comme Google fait un excellent travail avec la recherche sémantique, cela vous offre beaucoup plus de chances d’apparaître sur la première page des résultats de recherche pour des termes similaires à « émissions TV ».

Étape 5 – Améliorez et optimisez vos pages principales

Au-delà de l’ajout de termes contextuels pertinents, vous pouvez également veiller à l’optimisation SEO en ajoutant du nouveau contenu ou en rafraîchissant le contenu existant de vos pages pour le rendre plus précis, plus opportun, plus détaillé ou plus en accord avec le user intent (intention utilisateur).

Vous pouvez aborder ces améliorations de page de trois façons :

  • Actualiser : conservez votre URL intacte, mais mettez à jour le contenu de la page. C’est-à-dire ajouter du texte neuf, inclure des backlinks supplémentaires, ajouter des images s’il y a lieu.
  • Repositionner : Conservez la même URL et la même copie de page. Réécrivez simplement le titre de votre page afin de vous concentrer sur une variante de votre mot-clé cible (tant que votre CMS peut être configuré pour permettre cela).

Exemple: Ancien titre – « Paris location appartement dans le centre »; Nouveau titre – « Location appartement centre de Paris »

  • Consolider : si votre page la plus pertinente requiert plus que quelques mises à jour et ajouts mineurs, créez une nouvelle page de contenu pour votre mot-clé cible. Cependant, pour vous assurer que votre nouvelle page (avec sa nouvelle URL) ne sera pas en compétition pour le trafic de recherche avec votre ancien contenu, utilisez une redirection 301 sur la page précédente.

Astuce bonus pour une meilleure optimisation SEO : Pour vous assurer que vos pages nouvelles et/ou révisées soient explorées par les moteurs de recherche et que vous gagnez de nouveaux backlinks, soutenez chaque nouveau contenu que vous publiez. Par exemple, en postant des publications relatives à vos pages sur les réseaux sociaux. Ou en leur apportant un peu de trafic via de la pub payante.

Prochaines étapes

Après avoir soumis vos pages à ce processus, vous voudrez comparer et mesurer l’impact de vos efforts sur votre trafic de recherche organique. Pour ce faire, vous pouvez suivre les indicateurs de performance clés suivants :

  • Le trafic organique vers vos pages améliorées.
  • Le trafic organique vers l’ensemble de vos pages.
  • Les metrics d’engagement, y compris la durée moyenne des sessions, le taux de rebond, le temps sur site et les conversions.
  • Le nombre de mots-clés sémantiques ajoutés.

Même si votre classement organique ne s’améliore pas pour chaque page, vous devriez voir l’aiguille commencer à se déplacer dans la bonne direction, en général.

Conclusion

Le succès du SEO ne consiste pas toujours à créer de nouveaux contenus. Si vous pouvez identifier et combler les failles SEO dans votre contenu existant, et élargir votre liste de mots clés, vous avez de bonnes chances de grappiller des places dans les classements à vos concurrents, et tirer plus de ROI de tout ce que vous publiez.

Alors, prêt une optimisation SEO?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 6000 curieux.

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.