Attirer des clients: 4 piliers indispensables

L’inventaire des contenus est une vue d’ensemble sur la quantité et la qualité des contenus. Afin de les analyser, de les segmenter et de les prioriser.

L’inventaire (ou plan) des contenus est le relevé des publications qui doivent être prises en compte, dans le cadre du projet Web en cours. Il se doit de répertorier l’existant de façon exhaustive, quantitative et qualitative.
Cette vue d’ensemble permet une analyse poussée des contenus, dans le but de les segmenter, de les prioriser, pour atteindre les objectifs fixés par les membres du workflow éditorial.

Comment faire un inventaire des contenus?

Ce document de bord est une vue d’ensemble de la quantité de contenus à traiter. Sur votre tableur :

  • chaque ligne correspond à une page Web,
  • chaque colonne à un indicateur*
  • chaque onglet à un support digital (blog, site corporate, newsletter, etc.).

Les indicateurs décrivent les contenus et les tâches qui leur sont associées. Par exemple:

  • L’ID de la page Web (son identification).
  • Le nom de la page
  • L’URL de la page
  • Une description du contenu de la page
  • Le/les format(s) associés à la page (hmtl, pdf, .mov, etc.)
  • Les métadonnées associées à la page
  • La date de dernière mise à jour
  • La date de livraison ou de mise à jour de la page
  • Le statut de la page
  • L’emplacement source du contenu de la page
  • La fréquence de mise à jour
  • La date prévue pour la prochaine mise à jour
  • Un éventuel commentaire

L’inventaire des contenus est aussi l’occasion d’évaluer leur réutilisabilité (un contenu réutilisable se décline dans d’autres contextes ou sur d’autres canaux de communication) et de repérer ce qui est Redondant, Obsolète ou Trivial (les ROT contents).

Segmentation et priorisation des contenus

Regrouper ou segmenter les données permet de traiter les contenus plus efficacement. La segmentation des contenus est un regroupement suivant des caractéristiques communes (par type, par thème, par cible, etc.). Cela permet ensuite de classer les contenus par ordre d’importance: de les prioriser.
Après avoir déterminé les objectifs de l’annonceur, du site ou de l’utilisateur final (le lecteur), il s’agit de définir la priorité:

  • des parcours à indiquer
  • des messages à faire passer
  • des cibles à viser
  • des actions à pousser
  • des contenus proposés
  • des sections créées

La segmentation permet de comparer les contenus pour juger de leur importance. Ces contenus pourront alors être priorisés suivant la méthode AIDA:

  • Les contenus qui attirent l’Attention
  • Ceux qui suscitent l’Intérêt
  • Pour que l’utilisateur ait le Désir d’aller plus loin,
  • Et par la suite, l’envie d’Agir (like Facebook, partages, téléchargements, achat, souscription, inscription, etc.)

A qui s’adressent ces outils et techniques?

L’inventaire des contenus est un document de bord qui favorise la collaboration entre tous les membres du workflow éditorial.

  • Le responsable éditorial dispose d’une vision globale sur le volume de travail et l’avancée du projet. Il peut en adapter la gestion pour atteindre les objectifs fixés.
  • Le web designer adapte l’ergonomie et le design en fonction du volume et de l’importance des contenus à intégrer.
  • Le référenceur positionne le site sur des mots clés liés aux contenus les plus importants, et lie les contenus entre eux (pour la navigation transversale).
  • L’auteur a une vue claire sur l’ensemble des contenus et de leur importance. Il utilise cet inventaire comme document de bord dans la chaine de production.
  • L’éditeur analyse les contenus dans leur ensemble, en vue de les améliorer, de les mettre à jour ou de les supprimer.
  • L’intégrateur utilise les informations fournies par l’inventaire des contenus pour les mettre en ligne.

Vous souhaitez recevoir gracieusement un modèle d’inventaire des contenus? Contactez-nous.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 6000 curieux.

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.