La rédaction Web consiste à guider le lecteur dans l’espace-écran et à situer l’information dans son contexte. Un héritage issu du wayfinding en design.

Oui, la rédaction Web s’apparente à la signalisation en design d’espace. Pour orienter le lecteur, l’architecte urbain présente l’information de manière à permettre l’orientation, l’identification et la visualisation de cette information dans l’espace. Exactement comme il s’agirait de développer la signalisation dans un lieu public, hôpital ou aéroport. Vous connaissez le concept de wayfinding? Le terme fait référence au processus de planification et de communication visant à guider des passants dans un lieu, un environnement. C’est une stratégie d’orientation qui fait appel à des outils de signalisation. Une discipline assez proche, au fond, de l’architecture de l’information.

La rédaction Web, ou comment présenter l’information dans l’espace-écran

Tout visiteur arrivant sur une page Web se pose 3 questions par rapport à l’espace environnant. Il veut pouvoir aisément:

  1. Repérer sa situation – Le visiteur doit pouvoir se situer ici et maintenant.
  2. Décider de son orientation – Le visiteur doit pouvoir faire un choix délibéré de mouvement (pour autant qu’on lui indique le chemin pour aller où il veut).
  3. Se représenter l’espace – Le visiteur doit pouvoir se représenter la totalité de l’espace dans lequel il évolue (ses clics et actions doivent lui permettre de prédire où il va aboutir).

Quelle géographie de l’information à l’écran pour orienter le lecteur?

En formalisant ces 3 critères essentiels à une bonne technique de guidage visuel dans un lieu, l’architecte Kevin Lynch identifia également 5 types d’outils auxquels recourent les usagers des lieux publics pour s’orienter:

  1. Les chemins : le fil d’Ariane est la représentation la plus évidente de ce chemin. Mais ils peuvent prendre d’autres formes: les étapes d’un formulaire d’inscription, les onglets d’une fiche Produit (du contenu le plus général au plus particulier) sont des chemins. Au niveau stratégique, c’est l’étude des parcours des utilisateurs en amont de votre projet de conception qui vous aident à formaliser ces chemins. Quels sont leurs points d’entrée et de sortie sur le site Internet ; quels sont les scénarios d’utilisation: après avoir consulté la page Produit, que feront-ils? Utiliseront-ils le calculateur, chercheront-ils les témoignages? Tous ces trajets peuvent être représentés par une signalétique sur votre site: liens hypertexte, boutons, flèches et chevrons…
  2. Les frontières : elles indiquent les limites entre des types de contenu: informatif, éducatif, divertissant; zone publique, zone privée; les contenus de l’annonceur et les contenus de l’utilisateur (UGC)… Ces frontières sont généralement graphiques et typographiques: encadrés, titraille, gouttières, marges, ombres, couleur de fond…
  3. Les zones : ce sont les conteneurs à contenu, dans les frontières… La zone des actualités, la zone des témoignages, la zone des UGC, …  Annoncez clairement l’utilité ou la nature de ces zones par des titres de rubriques, de « blocs »: Actualités, Commentaires, Promotion du mois, Newsletter, Agenda, … Bien sûr, les zones de nature similaire auront une identité (visuelle) similaire.
  4. Les embranchements : Les pages d’aperçu, les menus de navigation, les liens croisés (« Related articles »), les tags et catégories sont des embranchements. Ils permettent d’accéder à des contenus transversaux.
  5. Les points de repère : Le cadenas sur les contenus privés, le signe Guillemet sur un témoignage, le bouton Panier dans une fiche Produit sont des points de repère: ils situent à la fois la nature du contenu mais aussi sa destination (la zone à laquelle il appartient).

Le wayfinding dans la vie réelle

Retour à la vie réelle, à ces lieux publics où le wayfinding, devenu élément intrinsèque du mobilier urbain, est en fait une composante déterminante d’une bonne expérience utilisateur de la ville, de l’aéroport…

  • Les chemins sont les rues, passages, tracés et chemins familiers;
  • les frontières sont des clôtures, des murs, des rivières, des lignes de rivage, les zones sont des lieux incarnant une identité particulière – le Marais à Paris, China Town à New York, les Marolles à Bruxelles;
  • les embranchements sont des croisements réputés dans les lieux publics (Place de l’Étoile à Paris, l’horloge de Grand Central, à New York, …);
  • les points de repère : des points discrets, qui aident à s’orienter sur les longues distances (les deux traits des GR, le coquillage de Compostelle, les bornes des routes, etc.)

Pouvoir se repérer dans un espace non linéaire et désintermédié, pouvoir choisir librement où se diriger ensuite, voilà qui détermine grandement la qualité de l’expérience utilisateur sur une interface Web. Et la rédaction Web, c’est aussi cela: guider le lecteur, l’aider à se repérer à travers les mots…

Où en est la signalisation sur votre site Internet? Besoin d’un audit, d’un conseil? Contactez-nous.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 6000 curieux.

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.