Stratégie de contenu médias sociaux en 5 étapes

Par Wearethewords le 31/01/2014 dans Réflexions
0
0

Avec des millions de clients à portée de like, le pouvoir des médias sociaux est avéré. Une stratégie de contenu adaptée à Facebook et consorts s’impose.

Être actif sur les réseaux sociaux est un lieu commun pour maintes marques et entreprises de toute taille. Outre tous les acteurs qui ont déployé – avec succès – leur stratégie sur les réseaux sociaux, plus nombreuses encore sont les annonceurs à avoir manquer le train.

En cause? Le manque de “stratégie de contenu médias sociaux” à proprement parler. Autrement dit: un manque de singularité dans les contenus diffusés sur les différents canaux, pour ne pas dire une inadéquation des discours à ces dispositifs, qui enclenchent d’autres niveaux d’engagements.

La pire stratégie de contenu? Ne pas avoir de stratégie du tout.

Autrement dit, ce n’est pas parce que les médias digitaux ne cessent de se multiplier que les annonceurs doivent multiplier les échos d’une communication unique.

Les entreprises échouent régulièrement à mettre en place des stratégies sur les médias sociaux parce qu’elles n’ont pas de stratégie du tout. Sans une stratégie de contenu mûrie et éprouvée, le contenu à produire pour les médias sociaux est rapidement relégué au second plan.

Malheureusement, de nombreuses organisations ont appris, à leurs dépens, qu’une présence sur les réseaux sociaux n’est pas synonyme de “je m’inscris et puis j’oublie”. Retenez plutôt : la fidélisation, et donc le succès nécessitent du temps et de l’organisation.

5 ingrédients pour réussir sa stratégie de contenu médias sociaux

Pour maximiser vos chances de réussite, voici les 5 étapes pour élaborer un plan de contenu.

1. Fixez-vous des objectifs clairs

Pourquoi Facebook, ou Pinterest? La notoriété, la relation Client, le social commerce? Comment vos objectifs « sociaux » vont-ils s’inscrire dans la stratégie générale? Ce sont les objectifs qui détermineront la typologie des contenus que vous allez devoir instaurer dans votre calendrier éditorial.

2. Restez fidèle à l’ADN de votre marque

Beaucoup de marques disposent déjà d’une charte éditoriale ou d’une identité consignée dans des documents qui lient les producteurs de contenu. Cette charte doit comprendre un chapitre sur la production des contenus sur les réseaux sociaux. Quel registre, quelle tonalité allez-vous explorer sur vos réseaux? Quelle sémiologie pourrez-vous exploiter?

Rester fidèle à l’ADN de votre marque ne veut pas dire appliquer sur Facebook ce que vous faites sur le site Internet. Cela signifie que vous parez aux éventuels messages antagonistes entre vos canaux (risque élevé sur un dispositif où la conversation est reine). Il s’agit de canaliser les risques de confusion et de fragmentation de votre image et de votre notoriété, ce qui serait antinomique avec l’objectif premier d’une présence sociale: contribuer à votre branding.

3. Connaissez votre audience comme vous connaissez vos amis

Quelle que soit votre stratégie d’animation, l’étude de votre audience est une étape obligatoire. Car vos cibles sont, elles, déjà sur Facebook, vraisemblablement. Et depuis longtemps.

Bien comprendre les habitudes « en ligne » et « sociales » de vos communautés demeure la clé de voute d’une stratégie de contenu réussie sur la Toile. Mais où surfe cette cible lorsqu’elle se promène sur la Toile? Quels réseaux visite-t-elle le plus régulièrement? Quelles marques suit-elle? À quel contenu média est-elle sensible?

Dans votre analyse, vous vous pencherez également sur les mots clés chers à ces communautés (et leurs avatars: hashtags sur Twitter et Facebook). Si votre audience n’est pas familière avec votre langage, vous risquez de ne pas l’atteindre alors que les dispositifs requièrent une proximité avérée avec l’annonceur. C’est même précisément en ce point que les réseaux sociaux sont très forts.

4. Pensez Contenus multimédias

Trop nombreux sont les annonceurs qui se contentent de republier des liens d’articles et de pages Web sur Facebook et Twitter. Mais ça n’émeut pas grand-monde.

À l’inverse, dérouler une véritable histoire, lancer et entretenir des conversations sur différents thèmes, enrichis de différents contenus d’agrément, voilà qui touche et fait mouche. Essayez-vous aux podacsts, postez des vidéos, publiez des images, etc.

Connectez-vous à vos audiences, partagez des citations, demandez leur opinion, posez-leur des questions, … Utilisez des images et pas seulement du texte pour raconter vos histoires. Comme on dit, une image vaut parfois mieux que mille mots.

5. Fixez-vous des indicateurs de performance 

Un plan stratégique dépourvu de moyens pour tester son efficience, ce n’est pas un plan stratégique. Vous allez pouvoir – et devoir – mesurer vos résultats!

Attention: mesurer, ce n’est pas se contenter de vérifier chaque semaine ou chaque mois combien de fans et d’interactions supplémentaires on a obtenu. Cela signifie interpréter les chiffres et traduire la nature des interactions en pistes de développement éditorial des mois futurs.

Quelle portée obtenez-vous quand vous changez, chaque semaine, la photo de couverture de votre page? Est-ce supérieur aux résultats de votre quiz hebdomadaire? Vos citations sont-elles plus populaires que d’autres types de contenu, telles que les repères ou les photos insolites?

La popularité croissante des médias sociaux nous oblige à produire des contenus toujours plus qualifiés et à rentrer en relation de manière durable et attrayante avec nos communautés.

Vous cherchez un partenaire spécialisé pour mettre en place un plan de contenu adapté à vos communautés et vos réseaux sociaux? Contactez-nous pour discuter de vos besoins et des solutions que nous pouvons proposer. Découvrez aussi nos formations Stratégie Médias sociaux!

 

À propos de l'auteur

WearethewordsVoir tous les posts par Wearethewords

0 Commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>