L’écriture Web est régie par des règles simples, et un principe essentiel: écrire pour le Web, c’est écrire pour l’internaute. Petite piqûre de rappel.

Rédiger pour le Web, c’est rédiger pour l’utilisateur final, le lecteur. C’est lui apporter des réponses, des solutions, des éléments de compréhension ou de divertissement.

L’écrit Web se veut lisible (facile à déchiffrer et à comprendre), utile (pertinent) et utilisable (adapté à la cible).

Les grands principes de la rédaction Web

Les règles d’écriture Web sont définies pour faciliter le travail de compréhension et de lecture à l’écran. Elles tiennent compte du support (ordinateur, tablette, …) et de l’état d’esprit du lecteur.

L’internaute est impatient et capricieux par nature. Il veut la bonne information en un claquement de doigt. À nous de lui fournir de la meilleure façon qu’il soit. Voici 7 principes de base pour y parvenir :

  • Soyez concis: économisez vos moyens, vos mots, vos effets. Être concis signifie écrire avec mesure, éviter l’inutile.
  • Utilisez un langage adapté à votre cible: adoptez son vocabulaire, des mots les plus simples au jargon professionnel s’il le faut. Tout dépend de votre lecteur final et de ses attentes.
  • Rédigez selon la règle de la pyramide inversée: du plus général au plus complexe. Commencez par le plus important, la conclusion. Terminez par les détails, les éléments plus spécifiques.
  • Facilitez le travail de lecture en ligne: employez les balises structurelles, typographiques et stylistiques (sous-titres, chapô, listes à puces, citations, tableau, …).
  • Développez une idée par paragraphe: structurez et hiérarchisez votre propos.
  • Ayez un discours concret: économisez les adjectifs, les adverbes, les participes présents. Rédigez des phrases courtes, à la voix active. Utilisez le présent historique pour immédiatiser l’information.
  • Ecrivez des contenus utiles: votre propos est concret, pertinent. Rédigez des textes qui ont une valeur ajoutée, qui vont à l’essentiel. Leur message est clair, identifiable et opportun.

L’écriture Web en pratique

La structuration est l’un des éléments essentiels de la rédaction Web. L’information doit être proposée dans un ordre logique, facile à comprendre et à assimiler pour le lecteur final. Il ne doit pas chercher la réponse à sa question dans les méandres de notre littérature.

Pour être certain de structurer et de hiérarchiser son propos, il faut mettre en place une approche méthodique et s’y tenir.

Le sujet de l’article est choisi, les sources ont été récoltées. Etape suivante: création du fil de fer. Il s’agit du squelette du texte, de sa « table des matières ». Le fil de fer indique le scénario du récit, sa structure globale, tout en appliquant la règle de la pyramide inversée.

Exemple:

  • Introduction à l’écriture Web (qu’est ce que l’écriture Web? )
  • Grands principes de la rédaction Web (pourquoi rédiger pour le Web?)
  • L’écriture Web en pratique (comment rédiger pour le Web?)

Lorsque le déroulé de l’article est établi et cohérent, il est temps de passer à la rédaction proprement dite. Phrases courtes, paragraphes aérés, une idée développée par paragraphes, … Toutes les règles d’écriture Web sont appliquées.

L’idéal sera de faire relire le premier jet par un éditeur, une personne qui n’aurait pas connaissance du contenu. L’éditeur peut déceler les petites erreurs de structuration, les éléments difficiles à comprendre, les fautes de frappe, etc.

Vient l’étape de l’optimisation pour le référencement naturel. Si le texte a été rédigé pour une cible précise, avec son vocabulaire, le contenu devrait être plus ou moins optimisé. Après avoir défini les mots clés principaux (entre 3 et 5), il faut les distiller dans le texte. Les zones favorables sont: le titre, l’introduction (chapô), les sous-titres, les liens hypertextes, les mots en gras, les listes à puces, …

Enfin, dernière étape, mais pas des moindres: l’intégration. La lisibilité visuelle est un élément important de l’écriture Web. Un article publié sans mise en forme sera très difficile à déchiffrer, à appréhender. Faciliter la lecture à l’écran, c’est augmenter considérablement ses chances d’être lu. Donc: des paragraphes aérés, des mots en gras, des sous-titres clairs et explicites, des listes à puces, des citations, … Soyez lisible !




Commentaires

  1. Maguy Mbuku dit :

    J’ai beaucoup apprécié les details reçu ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.