Stratégie Pinterest : comment trouver l'inspiration ?

Une bonne stratégie Pinterest ne se repose pas uniquement sur une image lambda. Il faut considérer les attentes du public : l’inspiration. 

On aurait tort d’appliquer à Pinterest l’image d’un réseau social de seconde zone. Différent de Facebook, d’Instagram ou de Twitter de bien des manières, il est pourtant le maître incontesté sur un sujet : l’inspiration. Et ne dit-on pas que l’inspiration est l’un des trois piliers du discours de marque ? 

Dès lors, une stratégie Pinterest a toute sa place dans votre environnement digital. Mais comment la mettre en place et ménager, faute de chèvre et de chou, devoir de marque et envie du consommateur? 

Mise en place d’une stratégie Pinterest en 7 points

1. Ne vendez pas, conseillez et inspirez

Si le but de chaque marque est de vendre un produit ou un service, il est vain d’utiliser Pinterest comme un e-shop. Si certaines mises à jour récentes orientent pourtant le réseau vers encore plus de social selling, il faut d’abord considérer la motivation première de votre public.

Pourquoi utilise-t-on Pinterest ? Prosaïquement, parce que c’est joli. Mais aussi, et surtout, pour l’inspiration. Que ce soit pour une rénovation de salle de bain, une tenue de mariage ou des manières créatives d’amuser les enfants, Pinterest est l’endroit où l’on vient pour collecter des idées. 

Votre stratégie Pinterest numéro 1 sera donc de percevoir cette envie et d’agir en conséquence. Exit le transactionnel et la fiche produit : il est temps d’inspirer. Et en inspirant, vous montrez vos valeurs, votre expertise, votre savoir faire. Vous vous définissez comme un acteur incontournable dans votre domaine d’activité parce qu’en plus de vendre, vous conseillez et vous inspirez. 

2. Ne jouez pas solo, partagez

Même si vous incarnez parfaitement le côté « inspirationnel » de votre discours de marque, n’oubliez pas non plus que vous n’êtes pas les seuls sur Terre. C’est certainement antinomique avec l’idée d’être « au dessus de la concurrence ».

Mais inspirer votre public, et faire comprendre que vous êtes un acteur incontournable, passe aussi par le partage. N’hésitez pas à créer un tableau, voire plusieurs tableaux, de Pins qui ne sont pas issus de votre giron. 

Evidemment, vous n’irez pas partager des contenus de vos concurrents directs. Ce serait contre-productif dans votre stratégie Pinterest. Mais vous pouvez élaborer une veille, aller voir ce que les utilisateurs lambda de Pinterest partagent et « pinner » les contenus qui vous semblent opportuns.

De un, ça envoie une notification à la personne, qui pourra potentiellement vous suivre et devenir, qui sait, un ambassadeur. De deux, ça décloisonne vos murs et vous inscrit comme une marque ouverte.

3. Proposez qualité, plutôt que quantité

Comme vous ne publiez pas vingt posts sur Facebook par jour, ni trois stories au quart d’heure sur Instagram, vous n’allez pas créer ou « pinner » 50 images par jour. Pourquoi ? 

  • Parce que vous n’avez pas une personne payée uniquement à naviguer sur Pinterest.
  • Parce qu’un tsunami de contenu risque d’étouffer le sentiment de découverte.
  • Parce que la qualité sera toujours à préférer à la quantité.

Si vous commencez sur Pinterest, posez-vous des objectifs de publication raisonnables. 10 contenus par semaine, s’ils sont qualitatifs et répondent aux critères de base d’un bon post, c’est un début admirable pour votre stratégie Pinterest.

Encore une fois, n’oubliez pas pourquoi votre public utilise Pinterest. Parce qu’il est à la recherche du beau, du coup de coeur. Votre imagerie doit être léchée, soignée et adaptée. 

Votre page Pinterest peut aussi devenir un rendez-vous pour les utilisateurs. Imaginez Marie qui, tous les deux jours, vient voir votre page en particulier. Vous préférez lui proposer 32 nouvelles images, quitte à la déstabiliser voire à la dégoûter, ou 5 nouveaux posts qu’elle « pinnera » à coup sûr ?

4. Verticalisez et habillez votre post

85% des utilisateurs de Pinterest utilisent leurs smartphone pour visiter le réseau social. Votre image aura donc plus d’impact si elle est traitée à la verticale, avec un ratio 2:3. 

Pinterest nous partage d’ailleurs d’autres bonnes pratiques pour le post idéal :

  • Apposez toujours votre logo sur votre création. En filigrane, discret ou énorme, tout est possible, tant que ça ne brouille pas la lecture.
  • N’hésitez pas à ajouter du texte sur votre image. Contextualisez ou divaguez, exprimez votre tone of voice.
  • Ajoutez un lien visible sur votre création, parce que votre création est une porte d’entrée sur votre site internet.
  • Privilégiez le contraste au bruit visuel. Une image doit être impactante et lisible de suite, et encore plus sur smartphone.

5. Ecrivez et augmentez votre SEO

Considérez toujours vos créations comme des portes d’entrée pour votre site internet. Et qui dit « bon site internet », dit « bonne stratégie SEO« . Et les textes que vous écrirez dans Pinterest joueront à vous faire un peu plus aimer par Google.

Vous devrez donc écrire des descriptions qui répondront autant au besoin du public d’être inspiré qu’au besoin de Google de comprendre votre contenu. Ça demande donc d’être au fait des mots clés et des expressions les plus recherchées, les moins concurrentielles … 

Autre aspect, et non des moindres : les backlinks. Chaque fois que votre contenu est repris, « pinné » par quelqu’un d’autre, ça crée un lien « do follow » vers votre site. Ça augmente donc la notoriété de votre site et l’indice confiance que Google qui apporte.

6. Triez, classez, rangez

La beauté de Pinterest est de pouvoir organiser des tableaux, plein de tableaux, et encore plus … des sous-tableaux. Vous avez donc l’embarras du choix. Mais toutes vos créations doivent être rangées avec une certaine cohérence. 

Privilégiez donc un tableau par thème, par exemple « Fleurs de mariage », puis dans ce tableau, créez des sous-tableaux « Boutonnières », « Bouquet de la mariée » ou « Couronne de fleur ».

Pour votre stratégie Pinterest, ne vous appuyez pas trop sur les marronniers. Il serait dommage d’avoir un tableau « Halloween 2019 », puis un autre « Halloween 2020 » … Ça pourrait apporter une sorte de confusion, et aussi un sentiment d’amateurisme.

Aussi, ne créez pas de tableaux à tout va, quitte à avoir des tableaux avec des appellations étranges et 3 photos à l’intérieur.

Dernier tips concernant les tableaux ? N’oubliez pas de définir la photo qui illustre votre tableau … Sinon Pinterest en choisira une à défaut pour vous !

7. Hashtaguez … mais pas trop

Si Pinterest s’est mis aux hashtags, comme ses confrères, on ne peut pas dire que ce soit franchement une réussite. Contrairement à Twitter ou à Instagram, où le hashtag est roi, ce n’est pas dans les habitudes des « Pinners » d’utiliser ces mots clés comme filtre de recherche. 

Autre point faible ? Les hashtags ne fonctionnent pas, pour le moment, sur ordinateur. Certes, on a 85% des utilisateurs sur smartphone, mais il ne faut pas négliger les 15% qui restent.

Malgré tout, dans une bonne stratégie Pinterest, vous devez tout de même penser à vos hashtags. Mais allez-y avec parcimonie, 2 à 5 suffisent. Mêlez hashtags génériques, spécifiques et persistants. Si le nom de votre marque est fort, utilisez-le en hashtag. Sinon, préférez les noms communs.

En bref, pour une bonne stratégie Pinterest, il vous faut :

  1. Miser sur la valeur conseil et l’inspiration
  2. Décloisonner votre marque et être garant d’une veille sur les sujets que vous maîtrisez
  3. Jouer sur un contenu de qualité, plutôt qu’un afflux incessant de posts insipides
  4. Répondre aux habitudes des « Pinners », surtout en terme de navigation
  5. Ecrire des descriptions engageantes qui répondent aussi à des besoins SEO
  6. Elaborer un schéma de vos tableaux en aval, en classant par thèmes et par sous-thèmes
  7. Utiliser les hashtags, mais sans que ça ne soit la pierre angulaire de votre stratégie

Vous voulez en savoir plus sur nos atouts en stratégie et animation des réseaux sociaux ? N’hésitez pas à découvrir notre page consacrée à l’animation communautaire ou à nous contacter !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

En complétant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des informations relatives aux services proposés par Wearethewords. Vous pourrez bien sûr vous désabonner à tout moment.

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.