KONTNÜ, l'assoc qui fait du bien aux métiers du contenu

KONTNÜ, une nouvelle association sur les métiers du contenu vient de se créer. Encore une, direz-vous ? Oui, mais non. KONTNÜ ne repose pas seulement sur la promesse d’améliorer l’accès aux bonnes pratiques et innovations en matière de conception, production et diffusion de contenu en ligne et hors ligne.

Le collectif KONTNÜ ne veut pas se contenter d’offrir un énième réseau professionnel aux praticiens de l’information, de l’expérience utilisateur, de la communication marketing, du référencement, etc.

KONTNÜ a été créé autour d’un engagement fort : sensibiliser tous les métiers du contenu à l’urgence de faire le plein de sens, de promouvoir et mettre en place des stratégies de contenu éthiques, responsables.

La responsabilité des métiers du contenu ?

Dans nos métiers du contenu, on fait du marketing, de la communication commerciale au quotidien. Notre job consiste à faire connaître un produit et inciter à l’acquérir. On attire l’attention d’un public cible pour l’influencer et l’inciter à adopter un comportement : adhérer à un mouvement, réduire sa consommation d’énergie, acheter un produit,  …

 

Le 18 octobre, à 18h30, à Paris, on vous présente KONTNÜ ?

 

Au fond, notre rôle consiste à parler des marchandises, de toutes les choses dont tout le monde a l’usage, au quotidien. De ces biens de consommation qui se fabriquent et s’utilisent, se distribuent et se jettent puis se remplacent. Nous donnons une vie à toutes ces choses qui meublent les conversations, dans les foyers, qui habitent les esprits et participent à la vie des gens. Qu’ils possèdent ces choses ou non.

C’est dire donc si toutes ces choses ont une autre valeur que leur simple valeur d’usage. Une valeur supplémentaire. Supérieure. Que nous contribuons à créer, nous, les professionnels du (marketing de) contenu. Car nous présentons ces choses d’une certaine manière. Nous leur donnons une certaine dimension. Lisez donc le fabuleux « Le Bien dans les choses » de Emmanuele Coccia : il nous explique en quoi la publicité exprime la morale à venir.

On y apprend notamment que le marketing ne traite pas les choses comme des idées, mais bien comme des objets uniques : cette boisson sans sucre, ce modèle de voiture, etc. À travers nos mots, nos dispositifs, nos stratégies de communication, toutes les marchandises deviennent bonnes, idéales, parfaites, adaptées, uniques, bénéfiques.

On aurait tort de prétendre que notre métier est un simple maillon dans la chaîne d’une stratégie commerciale. Au contraire, nous avons le pouvoir de transformer, d’augmenter la valeur symbolique des choses, des marchandises. Nous participons à l’élaboration d’un discours sur les biens de consommation. Donc nous contribuons, en quelque sorte, à créer un savoir commun.

Le bien dans les biens de consommation

Les membres de KONTNÜ exercent tous un des métiers du contenu. Ils assument leur rôle dans la construction de ce discours sur les biens. Nous reconnaissons, dès lors, notre responsabilité à devoir apporter une dimension éthique dans ce discours. Mieux : nous revendiquons cette co-responsabilité d’informer et d’éduquer les consommateurs avec plus de transparence et d’objectivité.

Nous voulons pouvoir contribuer à les guider vers  une consommation plus responsable. Nous voulons donner du sens aux stratégies de contenu que nous contribuons à développer pour les entreprises.

Le 18 octobre, à 18h30, à Paris, on vous présente KONTNÜ ?

KONTNÜ, une jeune association d’anciens

Nous ne sommes pas nés de la dernière pluie, chez KONTNÜ. En fait, l’association est l’émanation du noyau dur qui animait le Meet Up Content Strategy Paris, lui-même éclos peu après la conférence Content Strategy Forum 2010, organisé par la STC France à Paris.

À l’époque, déjà, les métiers du contenu rassemblés au colloque (rédacteurs techniques, architectes de l’information, content strategists) mettaient l’accent sur l’utilisateur, ses besoins et ses comportements, comme socle de toute stratégie de contenu.

Pour le Bien des métiers du contenu

En créant l’association, nous avons voulu aller plus loin. Il ne s’agit plus uniquement de se soucier du besoin du consommateur dans notre discours. Il s’agit de le guider, de l’outiller dans ses choix de consommation. D’insister sur le sens de ses préférences, de ses décisions d’achat.

Nous avons créé KONTNÜ pour nous donner les moyens de rassembler les forces vives et clairvoyantes désireuses de se concentrer sur ça, sur l’essentiel : le sens des mots et des discours, les liens entre les entreprises et les consommateurs, la dimension humaine du commerce des marchandises.

Dans son courageux ouvrage “Le marketing, les illusions perdues. Passons à une approche respectable.”, Florence Touzé invite les entreprises à adopter à un marketing implicatif : un marketing qui facilite et encourage une consommation responsable. Qui assure de réduire les impacts négatifs des offres de produits et service. Un marketing qui dépasse le marketing commercial et implique la stratégie globale de l’entreprise. Dont acte.

Ne partez pas comme ça : allez donc lire l’interview de Florence Touzé sur Plume Interactive, le blog d’Eve Demange, une autre des six membres fondateurs de KONTNÜ. Eve y parle aussi de notre jeune association.

Le 18 octobre, à 18h30, à Paris, on vous présente KONTNÜ ?


Commentaires

  1. BRAVO dit :

    Bonjour,

    Très intéressée par votre association j’aimerai être informée de son activité car malheureusement je ne pourrai être à Paris.

    Bien à vous.
    Nathalie

  2. Marine dit :

    Quelle belle initiative ! Dommage que je ne sois pas à Paris le 18 octobre… Mais je me tiendrai au courant des activités de Kontnü (j’aime beaucoup ce nom, d’ailleurs…) !

    1. Muriel Vandermeulen dit :

      Merci Marine pour vos encouragements. Nous ne manquerons pas de vous faire signe lors de nos prochaines rencontres. Marquez déjà votre 18 janvier 2018 d’une croix dans votre agenda… Chuuut : surprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.