Optimisation des fiches produit

Comment chiffrer l’optimisation des fiches Produit? Réécrire les fiches Produits d’un catalogue e-commerce est un investissement. Pour quel R.O.I.?

L’optimisation des fiches produit peut être nécessaire et salutaire, mais comment savoir si elle rapporte autant d’argent qu’elle n’en coûte. Un des outils de mesure pour évaluer les bienfaits d’une telle refonte consiste à comparer les chiffres « avant-après » – surtout les chiffres qui ont un lien direct avec la refonte, bien sûr. Soit ceux qui concernent la productivité: ventes, temps d’exécution des actions, etc. 

Pour calculer l’optimisation de vos fiches produits, on prend en compte les chiffres positifs et les chiffres négatifs. On note donc ces chiffres en amont, avant optimisation. D’autant qu’ils serviront à prioriser les actions d’amélioration.

Les indicateurs positifs dans l’optimisation des fiches Produit

Lorsqu’on évalue les indicateurs après réécriture des fiches produit, on a tendance, toujours, à détecter d’abord les chiffres positifs: une hausse des ventes, par exemple.

Dans le cas où un indicateur a augmenté, on divise le nouveau chiffre par l’ancien. Votre boutique en ligne présentait une conversion de 2% avant refonte? Ce taux atteint aujourd’hui 5%? Vous divisez 5/2= 2,5, soit 150% d’amélioration.

Des chiffres négatifs dans une optimisation des fiches produit?

Oui, parfaitement, une fiche optimisée produit aussi des chiffres négatifs: lorsque le temps de recherche ou le temps nécessaire pour exécuter une action diminue, par exemple. Dans le cas où un indicateur a fléchi, on divise l’ancien chiffre par le nouveau.

Vos clients mettaient parfois jusqu’à 4 minutes pour trouver de l’information sur les très grandes tailles? Après refonte, ils trouvent l’information en 3 min.? Le ratio d’amélioration est de 4/3= 1,33 ou une optimisation de 33%.

Une formule pour l’optimisation de vos fiches produits?

Comme je le disais précédemment, la fiche Produit a une mission à remplir sur tout le trajet du cycle d’achat. Outre les chiffres et indicateurs chiffrés, vous pouvez donc également mesurer l’optimisation de la conversion de vos fiches à la co-présence des 3 types de contenus indispensables à une bonne expérience d’achat en ligne, soit:

  • Attention – Vous soignez le SEO, vos balises meta et votre mot-clé principal dans votre description de produit, qui commence ensuite par une phrase générale, qui annonce la proposition de valeur de votre produit et présente ce dernier comme une solution.
  • Considération – Vous évoquez clairement et simplement les bénéfices de cette solution pour l’utilisateur, en le rassurant sur votre avantage concurrentiel. Et structurez vos arguments de vente du point de vue de l’utilisateur. Tout en insistant, toujours, sur vos conditions de vente, de retour etc.
  • Conversion – Vous levez tous les blocages et freins à l’achat à travers des déclencheurs et incitants à l’achat. Et atténuez le manque d’interaction par des voies de contact direct, qui évitent l’inertie et les atermoiements.

Notre expérience révèle que, souvent, ces 3 dimensions ne sont pas présentes au même niveau:

  • l’une ou l’autre dimension manque, ce qui affecte le potentiel global de la fiche Produit.
  • une ou deux dimensions « prennent trop de place », ce qui affecte l’équilibre de la perception.

Auquel cas, la fiche Produit n’est pas équilibrée. Ce qui arrive souvent dans les catalogues e-commerce que nos clients nous soumettent pour optimisation. Notre mission consiste donc à étudier les indicateurs et mettre en place un plan d’optimisation visant à assurer une coprésence des 3 instances, de sorte que l’une décuple le pouvoir de la suivante, pour que la formule suivante fonctionne:

attention x considération x conversion

  • Une fiche produit qui ne propose aucun incitant ou déclencheur produit ceci (sur une échelle de 3, où 3 est le meilleur score) = attention (3) x considération (2) x conversion (0) = 0.
  • Une fiche produit dont le titre n’évoque aucun bénéfice pour l’utilisateur, qui ne peut même se figurer ce dont il s’agit (parce que le libellé du produit est jargonnant, par exemple) produit ceci = attention (0) x considération (3) x conversion (2) = 0.

Que pensez-vous de cette formule?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

En complétant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des informations relatives aux services proposés par Wearethewords. Vous pourrez bien sûr vous désabonner à tout moment.

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.