Comment créer un CTA efficace dans un e-mail ?

Créer un CTA efficace, ce n’est pas une coquetterie en e-mail marketing. En dépendent votre taux de conversion et la réussite de vos campagnes.

S’il bénéficie d’un CTA efficace et performant, l’e-mail est l’épine dorsale de votre stratégie de marketing entrant. C’est votre premier canal, direct et conversationnel, pour convertir ou micro-convertir votre public de lecteurs. Ne passez pas à côté de l’opportunité. Il faut conclure l’affaire, emmener l’utilisateur vers l’action souhaitée. Votre objectif le vaut bien, que vous cherchiez à augmenter vos abonnements, mettre en place des démos client ou générer plus de trafic qualifié sur votre site. N’ayons pas peur de le dire : créer un CTA efficace, c’est assurer une part du ROI de votre marketing de contenu.

Le CTA, une expérience cérébrale avant toute chose

Comment créer un CTA efficace et optimal dans un e-mail, trouver la phrase qui fait mouche, le bouton qu’on a envie de cliquer ? Pour frapper juste et déclencher l’action, un peu de théorie du cerveau s’impose. C’est qu’avant d’être un puissant outil marketing de conversion, le CTA est une affaire d’expérience cérébrale.

Et nous le savons : la durée d’attention humaine est inférieure à 8 secondes et le cerveau traite les visuels 60 000 fois plus vite que le texte. Conclusion ? Un CTA efficace est un CTA qui se voit tout de suite, se lit aisément et qui dit clairement ce qu’il faut faire.

Le clic, une priorité du CTA en e-mail marketing

Par définition, vos abonnés sont plus qualifiés comme prospects que le visiteur moyen de votre site. Ils sont plus chauds, potentiellement plus réactifs à vos sollicitations, plus disposés aux interactions et aux actions concrètes. Et pourtant. Nombre d’entreprises n’investissent pas suffisamment dans l’optimisation du taux de clic de leurs e-mails. Les chiffres ne mentent pas : le taux moyen d’ouverture des e-mails est d’environ 15 %, alors que le taux de clic moyen par e-mail n’est que de 3,2 %.

Peut-on raisonnablement se contenter d’un bon taux d’ouverture ? Non. Le taux de clic fournit plus d’informations sur l’intention de nos audiences. C’est une métrique d’engagement, beaucoup moins superficielle que le taux d’ouverture. Qu’on ouvre votre e-mail, c’est une chose. Qu’on se dirige vers votre page de destination, cela en est une autre pour votre potentiel de conversion.

Le CTA, ce n’est donc pas la cerise sur le gâteau de vos campagnes d’e-mail marketing. Ce n’est pas la dernière pièce du puzzle. Pour dire vrai, c’est en fait la première et la seule raison d’être de vos e-mails. Pour créer un CTA efficace : commencez par là et faites-le en appliquant les bonnes pratiques de rigueur.

6 bonnes pratiques pour créer un CTA efficace

Comment créer un CTA efficace en e-mail marketing ? En appliquant les quelques règles d’optimisation spécifiques qui s’appliquent à ce format. On en compte au moins 7 :

  1. La position : dans le tiers supérieur. On va droit au but, assez rapidement, sans noyer le CTA au milieu d’un corps de texte et sans l’enterrer juste avant le bas de page.
  2. La formulation : concise, claire, avec un verbe d’action. “Obtenir”, “acheter”, “démarrer” sont sans équivoque aucune.
  3. La couleur : vive, dominante. La plupart des entreprises utilisent la même couleur que leur logo qui est généralement bleu – alors que l’orange est souvent une meilleure option.
  4. La forme : un bouton, avec des angles légèrement arrondis – on évite souvent ce qui est obtus et les arrondis forcent l’œil vers le texte à l’intérieur du CTA
  5. La taille : entre 47 et 50 pixels de haut, avec une police de 20 pt. Les CTA trop fins qui prennent toute la largeur de l’écran fonctionnent moins.
  6. L’unité d’action : 1 e-mail = 1 objectif final = 1 clic = 1 CTA = 1 seule fois. C’est la règle d’or. On ne met surtout pas plusieurs CTA par e-mail, mais il n’est pas non plus nécessaire de répéter plusieurs fois le même CTA.
  7. L’urgence : un CTA efficace dans un e-mail transmet un message urgent qui nécessite une action rapide et décisive. Pour éviter l’inertie, misez sur une offre limitée, exclusive.

Bon à savoir pour créer un CTA efficace : dans un e-mail, on estime qu’un bouton plutôt qu’un simple texte/lien augmente les conversions de 28 %.

Pas de CTA efficace, sans un e-mail perspicace

L’efficacité de votre CTA dépend aussi de la conception globale de votre e-mail. Certains éléments sont déterminants pour augmenter vos chances de conclure. Les principes phares sont :

  • Un message humain et incarné : écrire au nom d’une personne réelle et pas d’une entreprise, nommer personnellement son destinataire, mobiliser des références communes et localisées
  • De la simplicité avant toute chose : un e-mail dépouillé, non tapageur, des zones de respiration, un texte concis et un phrasé économe
  • Un contenu interactif et percussif :

Enfin, pour créer un CTA efficace et augmenter son taux de clic, il faut tester et même A/B tester. Il faut suivre les résultats de ses campagnes e-mails et ajuster le tir quand c’est nécessaire. N’oubliez pas : un CTA qui est efficace, c’est un CTA qui fonctionne pour atteindre votre objectif.

Pour pousser plus loin la réflexion, téléchargez notre e-book sur la performance e-mail : il regorge de bonnes pratiques pour maximiser les points de contact avec vos abonnés.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

En complétant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des informations relatives aux services proposés par Wearethewords. Vous pourrez bien sûr vous désabonner à tout moment.

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.