E-mail et A/B testing : comment augmenter son taux d’ouverture

E-mail et A/B testing : comment augmenter son taux d’ouverture

En e-mail marketing, il faut pouvoir remettre l'ouvrage sur le métier. Grâce à l'A/B testing, vous améliorez vos taux d'ouverture et de clics.

En e-mail marketing, il faut pouvoir remettre l’ouvrage sur le métier. Grâce à l’A/B testing, vous améliorez vos taux d’ouverture et de clics.

Les derniers chiffres 2018 du marketing par e-mail sont éloquents. En B2B, on estime qu’une personne reçoit en moyenne 121 courriels professionnels par jour. Autant dire que la concurrence est féroce pour vous faire une place dans les boîtes de réception de vos prospects. Mais tout n’est pas perdu. Même si ce n’est pas du gâteau, vous pouvez mettre en place des dispositifs d’optimisation : à commencer par de l’A/B testing, une technique simple et efficace pour cibler mieux et amplifier le ROI de vos campagnes.

L’A/B testing, toujours d’actualité en 2019

Pas besoin d’une boule de cristal pour deviner qu’en 2019, l’e-mail marketing restera un outil incontournable pour informer vos clients et prospects sur une base régulière et scénarisée. Côté tendances, les observateurs et les fournisseurs de services spécialisés annoncent déjà la couleur : inspirer, avec des offres originales et attrayantes. L’automation et la personnalisation sont donc plus que jamais des leviers de conversion importants à prendre en compte. Elles nécessitent le recours à des contenus interactifs, mais aussi et toujours l’utilisation des techniques d’A/B testing. Objectif : capter plus sûrement l’attention de vos cibles et capitaliser sur vos taux d’ouverture et de clic.

L’idée est de créer des tests contrôlés et de les utiliser pour collecter des données empiriques, puis d’utiliser ces informations pour concevoir des communications plus efficaces. Aujourd’hui, la plupart des outils et des plateformes de marketing par courrier électronique automatisent les tests A/B pour vous, mais encore faut-il pouvoir s’assurer de recueillir des informations utiles, à valeur reproductible. Autre enjeu : ne pas rester sur ses acquis. Les comportements changement rapidement, même au sein d’une même base de données. Il est donc essentiel de répéter l’exercice pour toutes vos campagnes.

5 conseils pour réussir vos campagnes en A/B testing

Identifiez le problème à résoudre

Vos e-mails ont des taux d’ouverture trop faibles ? Vos abonnés ne cliquent pas sur vos incitants à l’action ? Votre taux de désabonnement est élevé ? Établissez clairement la métrique que vous souhaitez améliorer avant de vous lancer dans l’élaboration de votre A/B testing. C’est elle qui doit guider vos options et vous permettre d’obtenir des informations utiles.

Choisissez la variable la plus pertinente

Quand on pense e-mail et conversion, chaque problème appelle une approche différente. Si vous souhaitez améliorer votre taux d’ouverture, c’est typiquement la ligne objet ou l’heure de livraison de vos messages qu’il faut challenger. Pour influencer le taux de clics, c’est plutôt les éléments de contenus de vos e-mails qu’il faut revoir : l’intitulé de vos boutons, la mise en page ou encore le degré de personnalisation de votre offre.

Priorisez vos tests A/B

Si vous rencontrez des problèmes avec les taux d’ouverture et les taux de clics, commencez par celui qui pourrait avoir le plus grand impact immédiat. Même un taux de clics de 100% ne signifie pas grand-chose si une seule personne ouvre vos e-mails. Pensez “potentiel” !

Définissez vos facteurs de succès

Établissez des points de repère et des projections sur ce qui ferait de votre A/B testing un vrai succès. Si vous ne disposez pas de tests de performance internes, renseignez-vous sur les statistiques de votre secteur d’activité. C’est un excellent point de départ pour vous fixer des objectifs et définir vos KPI.

Mesurez, affinez et répétez

Les trois mots magiques en A/B testing ! Dites-vous bien que les résultats d’un seul test ne peuvent pas à eux seuls piloter à vie votre stratégie d’e-mail marketing. Il va falloir vous retrousser les manches régulièrement pour repousser sans cesse vos indicateurs de performance. Et surtout, agissez ! Prenez les mesures correctrices qui s’imposent, affinez vos messages au fil de vos campagnes.

Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour commencer 2019 avec des e-mails plus percutants et à meilleur potentiel attentionnel. À vous de jouer, de tester et d’améliorer vos communications clients et prospects.

D’autres conseils pour booster les résultats de vos campagnes e-mail en 2019 ? Retrouvez aussi nos astuces pour les newsletters marketing et la personnalisation basée sur les comptes.

Table des matières

E-mail et A/B testing : comment augmenter son taux d’ouverture

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Nous cheminons, vous cheminez

Chaque mois, embarquez notre journal, comme plus de 7500 curieux.

    En soumettant le formulaire, vous acceptez de recevoir par e-mail nos informations. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.

    Un projet, une question ?

    On vous recontacte avec plaisir.

      Contactez-nous

      C'est à quel sujet ?

      Une question, un conseil ponctuel, besoin d’un chiffrage, en quête d’un partenariat au long cours en marketing inbound et contenu ? Parlez-nous de votre projet, sans engagement.