La gouvernance éditoriale : une urgence?

La gouvernance éditoriale : une urgence?

La gouvernance éditoriale, c'est un mot compliqué pour exprimer une exigence simple: contrôlez votre patrimoine éditorial! Explications.

La gouvernance éditoriale, c’est un mot compliqué pour exprimer une exigence simple: contrôlez votre patrimoine éditorial! Explications.

La matière première, la « data » est devenue surabondante, volatile, mais permanente. Les médias digitaux évoluent de manière fulgurante. Entraînant de nouvelles exigences et de nouveaux comportements – pour ne pas dire besoins – chez le consommateur hyperconnecté, multi-écran. Qui, bien sûr, détient le pouvoir d’être également auteur de ses contenus propres. Qui vous concernent, vous annonceur.

Il devient périlleux d’envisager la production de contenu web en dehors d’un trajet plus vaste, qui précède la création proprement dite et va bien au-delà de la mise en ligne.

La gouvernance éditoriale parce que produire des contenus ne suffit plus

Il devient périlleux d’envisager la production de contenu web en dehors d’un trajet plus vaste, qui précède la création proprement dite et va bien au-delà de la mise en ligne.

Tout annonceur qui pratique le brand content, l’inbound marketing, une stratégie d’optimisation du référencement naturel ou encore un plan de marketing de contenu, doit instaurer l’ordre dans la masse protéiforme de ses données et contenus. Comment? En s’assurant de développer des procédures, standards et chartes pour maîtriser le contenu dans tous ses états et à tout moment de son cycle de vie.

Investir dans la rationalisation de vos contenus suppose de mettre en place une véritable stratégie de contenu. Et donc, d’être sensible aux aspects humains de la gestion des contenus. Et de sensibiliser les contributeurs, internes et externes.

Les 7 bénéfices de la gouvernance éditoriale

  1. Une optimisation de la chaîne éditoriale : rédaction, édition, correction, validation, mise en ligne, entretien ;
  2. Une meilleure utilisation des outils, formats et technologies ;
  3. La possibilité de rationaliser la déclinaison et la réutilisation de leurs contenus ;
  4. Une réduction des coûts de production, d’édition, de publication ;
  5. Une optimisation de la qualité, de la pertinence et de la cohérence éditoriale ;
  6. Une optimisation de l’expérience utilisateur.
  7. Une maximisation des performances.

La gouvernance éditoriale: des méthodes et des outils

Les méthodes et outils propres à une stratégie de gouvernance éditoriale sont variés. Ils brassent les fondamentaux de la gestion de toute chaîne éditoriale: remontée de l’information, plan de communication Web et objectifs, veille collective et expérience utilisateur, … Auxquels viennent s’ajouter des instruments ad hoc, qui dépendent des enjeux et défis de ces fondamentaux: contrat de lecture, workflow et modèles éditoriaux, comité éditorialcharte rédactionnelle, etc.

Et vous, comment abordez-vous la gouvernance éditoriale? Quels sont vos méthodes, vos outils?

Table des matières

La gouvernance éditoriale : une urgence?

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Nous cheminons, vous cheminez

Chaque mois, embarquez notre journal, comme plus de 7500 curieux.

    En soumettant le formulaire, vous acceptez de recevoir par e-mail nos informations. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.