Une vague de slow marketing au programme de l'UBA Trends Day 2017 #ubatd ?

À rebours de l’impatience et de la surcharge digitale ambiantes, le slow marketing pourrait bien s’inviter au programme de l’UBA Trends Day 2017.

L’UBA Trends Day est organisé chaque année par l’Union Belge des Annonceurs. C’est l’événement d’observation et d’anticipation des nouvelles tendances en communication, expérience digitale et médias. Partenaire de contenu, Wearethewords sera de la partie et du débat, ce jeudi 16 mars à Bruxelles, pour prendre le pouls du futur du digital et du content marketing. Au programme de la journée, semble se profiler une vague de slow marketing et de prise de conscience salutaire.

La tendance serait-elle au slow marketing ?

Dans un monde digital en pleine surchauffe, la vraie disruption consisterait-elle à ralentir le rythme ? En 2017, plusieurs grands observateurs du marketing digital et créateurs de tendances numériques tirent, en effet, la sonnette d’alarme. Explosion des données, surcharge d’informations et multiplication des technologies représentent autant d’opportunités que de menaces. Comme le souligne le futurologue Patrick Dixon, auteur de The future of (almost) everything, le risque d’une cécité institutionnalisée et systématisée plane sur l’univers des entreprises et des marques.

Les questions à l’agenda de l’UBA Trends Day vont dans le même sens. Comment garder une longueur d’avance à l’heure où nous devons décrypter des centaines de tendances en même temps ? Innover dans la bonne direction dans un chaos créatif ? Tirer pleinement parti du nombre illimité de nouvelles sources d’informations ? Maîtriser son budget marketing sans qu’il ne disparaisse dans un puits sans fond ?

Pour continuer à récolter le succès de leurs efforts, les marqueteurs devraient consentir à prendre de la hauteur, faire un pas de côté, adopter la slow attitude. C’est le message dont sont porteurs les orateurs internationaux de premier plan invités à l’UBA Trends Day. Parmi lesquels, aux côtés du keynote Patrick Dixon : Andrew Davis (Monumental Shift), Maria Mujica (Mondelez), Gerd Leonhard (The Futures Agency) et les créateurs de Tomorrowland.

Slow marketing : le temps de la réflexion stratégique

Le slow marketing, c’est avant tout prendre le temps de l’analyse, de la réflexion stratégique et de l’optimisation inbound marketing. Autant de bonnes pratiques qui demandent patience et prise de conscience pour aboutir à des résultats durables, efficaces et porteurs d’engagement sur le long terme.

Ainsi, la promesse du slow marketing est triple pour les entreprises et les marques :

  • communiquer leurs valeurs, avec différence
  • assurer leur potentiel attentionnel, avec créativité
  • capitaliser sur leurs efforts, avec performance

Enfin, qui dit slow, dit aussi less. Pour souscrire au contrat de lecture d’une stratégie digitale utile, la question du point de rendement décroissant est cruciale. Ralentir le rythme, c’est aussi faire moins mais mieux. C’est d’ailleurs le pari d’Andrew Davis, créateur du Monumental Shift, le premier bureau de talents pour chefs de file mondiaux du marketing. À l’UBA Trends Day, il s’exprimera sur les vertus et les performances du contenu de marque à dose homéopathique. Affaire à suivre, nous en serons !

Et vous, en mode slow marketing, serez-vous au premier rang des discussions sur le fil de l’#ubatd ? Vos commentaires sont d’ores et déjà les bienvenus.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.