Les 7 verbatims d’un bon storytelling

Les 7 verbatims d’un bon storytelling

En stratégie marketing, le storytelling répond au besoin de l'internaute de vivre votre produit ou service. Générateur d'émotions, ce format pousse à l'action et fait parler de vous.

En stratégie marketing, le format storytelling répond à ce besoin de l’internaute de vivre votre produit ou service. Générateur d’émotions, ce format non seulement pousse à l’action, mais surtout fait parler de vous.

Citations WAW

Tout le monde aime les histoires, les belles histoires. En marketing, les histoires prennent la forme de storytelling. Une histoire qui se construit autour du produit, du service, de la marque ou du fondateur dans le but d’attirer le client. Pourquoi et comment raconter son histoire à ses cibles et ses clients ? Tour du sujet en 7 étapes, 7 auteurs, 7 aspects du storytelling.

1. Le storytelling réconcilie l’entreprise et sa marque

Lady first, le premier verbatim sur le storytelling nous vient d’une auteure :

“Le storytelling et la mise en récit iront au-delà des contenus de marque. L’entreprise elle-même par les récits de ses clients et les conversations de ses collaborateurs se mettra en récit pour vivre un mythe collectif qui pourrait, s’il est juste, réconcilier l’entreprise et la marque.”

Storytelling et contenu de marque, la puissance du langage à l’ère numérique, de Jeanne Bordeau

 

2. Vous avez une histoire à raconter

Votre produit, vos services, votre personnel, votre fondateur sont autant de sources d’inspiration pour votre communication narrative qui peuvent intéresser votre audience.

“Ce qu’il faut poser comme postulat avant toute stratégie de storytelling, c’est que toute entreprise a une histoire à raconter et qu’il n’y a pas de mauvaise histoire. Au storyteller de la révéler pour sublimer l’entreprise et la marque.”

Lionel Clément, cité dans La puissance de l’éditorial, booster votre business, de Ferréole Lespinasse

3. Une belle histoire fera revenir l’internaute

Une histoire passionnante laisse une trace, génère plus d’attention, fidélise votre lectorat et se propage.

“Tous les grands sites Internet ont une option, un point de vue qui reflète l’unicité de la marque et du produit offert. Sur votre site, cherchez à mettre votre plus importante histoire sur la home page. Cela va attirer le lecteur et le faire revenir.”

Content Critical, de Gerry McGovern and Rob Norton

4. Raconter votre histoire aide à l’adhésion à votre cause

Avant d’écrire une histoire à raconter à vos cibles et clients, réfléchissez au message clé à faire passer : que voulez-vous raconter ? Votre objectif vous y aide : pourquoi, pour quoi cette histoire-là ?

“Les histoires personnelles sont des outils puissants pour rendre concret, pour aider les gens à adopter votre cause. Quand vous tenez UN très bon exemple, le nombre “un” n’est pas le nombre le plus solitaire – il pourrait être le plus efficace.”

L’art de l’enchantement, de Guy Kawasaki

5. L’aspect UX : adapter le design au contenu

Votre storytelling, votre histoire prendront la forme d’un contenu long. Qui dit contenu long, dit application de pratiques orientées vers une meilleure lisibilité.

“Un texte long va demander plus d’attention à l’internaute et donc une fatigue visuelle d’autant plus forte. Le texte long demande plus d’interlignage qu’un texte court et une largeur de colonne plus importante.”

Lisibilité des sites web, de Marie-Valentine Blond, Oliver Marcellin et Mélina Zerbib

6. Pour parler à sa cible, on utilise son langage

En racontant une histoire, utilisez les mots de votre audience. On ne s’adresse pas de la même façon aux jeunes générations et aux retraités. On n’utilise pas le même langage envers des personnes sportives ou des avocats.

“Si vous ciblez une communauté en particulier, observez-la et repérez le vocabulaire qu’elle emploie en faisant une collecte sur les forums, communautés, chats, etc. Quels sont les néologismes, abréviations, barbarismes, régionalismes, mots à la mode, etc. ?”

Bien rédiger pour le web, de Isabelle Canivet

7. Un bon storytelling génère un haut ROI

En n° 7, citons Seth.

“Les meilleurs marketeurs sont des conteurs d’histoires auxquelles les consommateurs ont choisi de croire… car une histoire réussie crée une véritable satisfaction chez le consommateur et génère croissance et profit.”

Le story-telling en marketing, de Seth Godin

 

Avec ces verbatims et en lisant ces auteurs et d’autres, vous trouverez votre inspiration. De quoi dire adieu à l’angoisse de la page blanche.

 

 

Le storytelling trouve sa place dans votre stratégie éditoriale. Ce contenu long se construit sur base de votre identité de marque. Besoin de notre expertise dans ces domaines ? Demandez-nous un accompagnement tout au long de votre processus réflexif et créatif.

Table des matières

Les 7 verbatims d’un bon storytelling

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Nous cheminons, vous cheminez

Chaque mois, embarquez notre journal, comme plus de 7500 curieux.

    En soumettant le formulaire, vous acceptez de recevoir par e-mail nos informations. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.