Rédigez des balises meta-description qui boostent vos clics : suivez nos 7 conseils

La meta-description va enfin devenir votre amie ! Suivez ces 7 conseils SEO pour booster les clics des SERP vers votre site internet. 

Vous l’avez probablement lu et entendu une centaine de fois : quand il s’agit de créer du contenu SEO, il est crucial de toujours écrire D’ABORD pour l’utilisateur et ensuite pour les moteurs de recherche. C’est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’écrire les meta-descriptions de vos pages web. Le référencement naturel, comme son nom l’indique, est et doit rester naturel.

Vous dire qu’on aime, on adore, chez Wearethewords, rédiger des meta-descriptions. Car elles rassemblent plusieurs défis, très appréciés des rédacteurs web et référenceurs : écrire court, écrire pour persuader et écrire pour référencer.

Une meta-description bien écrite peut donner à votre site un avantage certain dans les résultats des moteurs de recherche ou SERP (search engine results pages). Ce qui se traduira par plus de clics vers votre site et plus de chances de convertir ces visiteurs en prospects ou en nouveaux clients.

7 conseils SEO pour rédiger une balise meta-description top serp

Une balise meta-description doit être utile, attrayante et persuasive. M.à.j. février 2018 –Aujourd’hui elle est limitée à 230 signes (au lieu des 160 signes historiques), ce qui est beaucoup plus confortable sur le fond et la forme, d’ailleurs. 

Alors, c’est quoi la balise meta-description ?

La balise meta-description est très importante en référencement naturel mais aussi en marketing. Cette balise SEO, appelée plus simplement balise meta, permet d’ajouter une courte description à une page web. Elle permet également de cibler des mots-clés pour lesquels vous souhaitez optimiser une page.

La balise meta est un indicateur précieux pour les internautes et les moteurs de recherche. Elle leur permet en effet d’avoir une idée du contenu de la page. Mais pour créer des meta-description optimisées pour les SERP, il y a quelques règles SEO et quelques pièges à éviter.

 Besoin de vérifier et réécrire vos meta ? On vous aide 

Règles SEO à respecter pour une balise meta top SERP

Dans le code source de votre page web, la balise meta-description se place après la balise <title> et avant la balise de fin d’en-tête </head>.

<html>

<head>

<title>Titre de la page</title>

<meta name= »description » content= »La description (meta-description) de la page ici » />

</head>

</html>

Dans le code source de votre page web, la balise meta-description se place après la balise <title> et avant la balise de fin d’en-tête </head>.

<html>

<head>

<title>Titre de la page</title>

<meta name= »description » content= »La description (meta-description) de la page ici » />

</head>

</html>

Il est important que le contenu des balises meta corresponde au titre, mais aussi au contenu de la page. Car si les moteurs de recherche détectent une incohérence entre ces éléments, vous risquez d’être considéré comme spammeur et votre page sera déclassée dans les SERP. Votre balise meta-description doit donc remplir les critères suivants :

  • Un développement du titre de la page.
  • Un résumé du contenu textuel qui se trouve sur la page.
  • Limitée à 156 caractères (espace compris), pour éviter que la description ne soit tronquée. C’est-à-dire qu’elle s’affiche entièrement dans les SERP.
  • Elle contient des phrases verbales. Pour en assurer le sens, l’attrait et l’authenticité de la langue.
  • Elle doit avoir un sens pour les internautes. Ils ne cliqueront que sur une meta-description qui les séduit et promet une réponse à leur recherche. Évitez donc d’écrire des balises meta en pensant seulement aux moteurs de recherche.
  • Elle doit contenir des mots-clés au sens où elle doit traiter d’une thématique bien précise, exprimée par un ou deux concepts.

Quelques erreurs à éviter dans les balises meta

  • Chaque page de votre site doit idéalement avoir une meta-description unique, pour éviter la duplication. Les moteurs de recherche considèreront en effet que vous avez dupliqué des pages qui présentent une même balise meta. Ce qui risque de vous desservir fortement dans les SERP.
  • Lister des mots-clés dans votre meta-description est fortement déconseillé. Vous risquez d’être considéré comme un spammeur. Comme je l’ai dis, votre balise meta doit être le développement de votre titre et le résumé de votre page.
  • Ne rapprochez pas trop non plus les mêmes mots clés. Si un mot-clé est répété, essayez d’en espacer les occurrences.
  • Les majuscules, les chiffres, les caractères spéciaux… sont à éviter. Cela peut en effet nuire à la lisibilité et au référencement.
  • Sur un site multilingue, évitez les pages bilingues. C’est-à-dire des pages contenant des textes en deux langues. L’idéal est de créer une interface à part entière pour chaque langue. Vous pourrez ainsi rédiger des balises meta distinctes pour chaque page et dans chaque langue. C’est préférable pour la lisibilité de votre contenu. Mais aussi pour booster votre taux de clic dans les SERP.
 Besoin de vérifier vos meta ? Faisons le point ensemble. 

La balise meta keyword est elle aussi importante pour les SERP ?

Cette balise était historiquement utilisée par les moteurs de recherche pour identifier les principaux mots-clés d’une page. Mais La balise meta keyword ne serait plus prise en compte dans les SERP à cause des nombreux abus d’optimisation SEO des utilisateurs. En somme, vous pouvez renseigner cette balise avec les mots clés que vous ciblez. Mais n’en faites surtout pas votre priorité.

Suivez nos 7 conseils pour écrire des balises meta description au top des SERP

Suivez nos 7 conseils pour écrire des balises meta description au top des SERP

7 conseils SEO pour une meta-description optimisée SERP

Résumons toutes ces règles SEO que nous venons de voir en 7 conseils SEO pour écrire des balises meta top SERP. Pour rappel, une bonne balise meta description vous aide à booster vos taux de clic.

1. Limitez-vous à 230 caractères ou moins

La longueur de la méta-description a été augmentée récemment par Google. Elle peut faire aujourd’hui environ 230 signes. Alors qu’elle était limitée à 150-160 caractères encore récemment. Personnellement, j’apprécie beaucoup cette évolution Cela pouvait s’avérer être un véritable défi d’écrire une description de 150 signes, qualifiée, informative pour amener au contenu de la page. Et ce, pour des centaines de pages Web. Donc, cette nouvelle limite de caractères est la bienvenue. Elle permet d’être moins laconique, plus complet dans sa description.

Du coup, il y a plus de chance que vous respectiez cette limite, d’ailleurs. Dans le cas contraire, de toute façon, vous risquez de voir une partie de votre description supprimée dans les SERP. Ce qui n’aide pas lorsqu’on veut inciter l’utilisateur à cliquer sur la page. N’hésitez pas à utiliser un outil en ligne pour optimiser vos balises meta. Ils sont légion : chez PORTENT, MOZ ou Content Forest. Mais tous n’ont pas mis à jour leur décompte. Certains outils calculent encore les 160 signes.

2. Enoncez brièvement votre proposition de valeur

Pour chaque méta-description que vous écrivez, vous devez être conscient de ce que l’utilisateur pensera. Il se dira toujours : « Ouais, mais, qu’est-ce qu’il y a sur cette page pour moi ? » C’est là que votre proposition de valeur spécifique entre en jeu. Vous devez l’utiliser pour définir clairement ce que vous avez à offrir, selon l’objectif marketing visé.

Pour vous assurer que votre proposition de valeur est unique et se distingue de la concurrence. Prenez le temps de voir ce que les autres disent dans leurs descriptions de pages. Puis, écrivez-en une de meilleure !

3. Rendez la meta-description attrayante

Écrire votre meta-description en pensant D’ABORD à l’utilisateur, et non aux moteurs de recherche, c’est écrire une meta description qui invite à la lecture. Assembler de nombreuses expressions clés sans que cela n’ait vraiment de sens ne vous amènera pas très loin dans les SERP. Et ce, même si vous parvenez à vous classer dans les 3 meilleurs résultats pour la (les) phrase (s) que vous ciblez.

Votre objectif devrait être d’écrire dans un ton chaleureux qui invite l’utilisateur à franchir votre porte d’entrée virtuelle.

4. Ajoutez un Call-to-Action ou une offre

La méta-description de votre site Web est essentiellement une publicité dans les SERP. Surtout si vous êtes dans les premières positions juste en-dessous des annonces payées. Alors, faites-la travailler pour vous ! L’intégration d’un call-to-action (CTA) court ou d’une offre (EX : 30 jours d’essai gratuit) à la fin de votre méta-description est un excellent moyen d’augmenter votre taux de clics et de vous démarquer de la concurrence.

5. Ajoutez quelques noms pour appuyer votre description

Dans certains secteurs d’activités, l’ajout de quelques noms de clients, de vendeurs, de marques ou de certifications auxquels votre entreprise est associée peut constituer un argument convaincant. Ce qui en retour augmentera le taux de conversion de votre balise meta. Attention cependant à ne pas faire n’importe quoi. N’oubliez pas les conseils SEO que nous avons donnés dans cet article. Mais si vous vous sentez assez futé pour ajouter cela intelligemment, dans la limite du nombre de caractères. Allez-y !

6. N’oubliez pas la concurrence de Google AdWords

Google AdWords occupe de plus en plus de place dans les SERP : jusqu’à 4 résultats sponsorisés pour certaines recherches. Vos meta-descriptions organiques doivent donc être encore plus prometteuses, performantes, éloquentes. Tandis que vous cherchez à vous positionner dans les résultats de recherche organiques, gardez un œil sur les résultats Google AdWords en haut de liste. Vous pourrez ainsi faire des ajustements au besoin.

Optez pour des méta-description plus conviviales et plus utiles, moins « commerciales » que les annonces payantes. Vous pourrez vous démarquer davantage et ainsi récolter plus de clics.

7. Testez, surveillez et adaptez

Au vu de tous vos efforts marketing,il est essentiel pour vous de tester, surveiller et adapter vos activités, selon ce qui marche et ce qui ne marche pas. C’est valable pour vos activités de référencement, mais aussi pour vos balises méta-descriptions. N’ayez pas peur d’expérimenter un peu pour voir ce qui fonctionne mieux pour votre site et votre secteur d’activité.

Meta-description, référencement SEO et marketing

Le monde de la recherche change constamment. Mais une chose est constante. Les sites Web dotés d’un contenu de qualité, qui répond aux besoins des internautes en quête de réponses et de conseils, et qui offrent une expérience conviviale, gagneront dans les SERP. À commencer par vos meta-descriptions, qui sont de véritables micro-contenus d’appel comme on dit dans l. Assurez-vous d’intégrer les conseils que nous venons d’énumérer afin de donner la meilleure première impression possible aux internautes.

 Besoin de vérifier vos meta ? Faisons le point ensemble. 



Commentaires

  1. Merci pour cet article, Il est intéressant et j’aime bien la phrase «Le référencement naturel, comme son nom l’indique, est et doit rester naturel.», il est effectivement utile également de vérifier et d’éviter certaines erreurs dans les balises meta. Thierry Maesen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

En complétant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des informations relatives aux services proposés par Wearethewords. Vous pourrez bien sûr vous désabonner à tout moment.

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.