Texte d'ancrage SEO

Vous tombez régulièrement sur des liens cliquables peu clairs voire vides de sens? Vous n’êtes pas seul ! Nous vous expliquons en quoi les textes d’ancrage revêtent une grande importance stratégique, tant pour le SEO que pour l’expérience utilisateur.

Le texte d’ancrage, qu’est-ce que c’est ?

Le texte d’ancrage, ou ancre de lien, est le texte visible utilisé pour créer des liens internes ou externes dans un contenu web.
L’ancre de lien est souvent composée d’une suite de mots cliquables, généralement soulignés ou colorés.
Plus concrètement, il s’agit donc du texte cliquable qui renvoie les internautes vers une autre page, appelée page de destination.

À quoi sert le texte d’ancrage en SEO ?

Le texte d’ancrage permet aux utilisateurs et aux moteurs de recherche de se faire une idée du contenu de la page de destination.
Il est donc primordial pour ces deux cibles que le libellé du lien soit représentatif du contenu de la page de destination.

En SEO, le texte d’ancrage est l’un des paramètres pris en compte par l’algorithme pour définir sur quels mots-clés une page doit être référencée.

Les ancres génériques : une pratique à éviter en SEO

L’exemple le plus courant d’ancre générique : le fameux “cliquez ici” !
De nombreux créateurs de contenus web ont tendance à recourir aux ancres génériques car ces dernières encouragent au clic dans les calls to action.
Cependant, « cliquez ici », « en savoir plus »… ne donnent aucune indication à l’utilisateur ou à Google quant au contenu de la page de destination. Si vous souhaitez utiliser de telles ancres génériques, introduisez-les par quelques mots d’explication ou d’incitation. Par exemple : « pour en savoir plus sur les ancres génériques, cliquez ici ».

L’impact SEO des ancres génériques reste très faible et l’utilisateur pourrait s’agacer si vous les utilisez abusivement.

Faut-il intégrer des mots-clés au sein de vos textes d’ancrage ?

En intégrant un mot-clé de la page de destination dans votre texte d’ancrage, vous pouvez améliorer le référencement du contenu lié sur ce mot-clé.
Néanmoins, il importe d’utiliser cette technique avec modération !
Comme cette mécanique fonctionne très bien en termes de référencement, de nombreux experts SEO en ont usé et abusé. Cette pratique abusive est désormais sanctionnée par Google depuis la mise à jour Penguin, en 2012.

De plus, il est inutile de “forcer” l’ajout d’un mot-clé dans le texte d’ancrage lorsque le résultat n’est ni naturel, ni riche de sens, ni agréable à lire.
On vous le répète : les optimisations SEO ne doivent jamais primer sur la qualité du contenu !

Evitez également d’utiliser systématiquement le même texte d’ancrage pour une même page de destination. 

Travailler les requêtes de longue traîne ou intégrer un synonyme du mot-clé dans le texte d’ancrage vous permet notamment de varier les formulations.

Un conseil d’ami : ne trompez jamais vos lecteurs !

N’utilisez jamais le texte d’ancrage pour tromper et manipuler vos lecteurs.
Les utilisateurs et l’algorithme n’apprécient guère les textes d’ancrage mensongers et non représentatifs du contenu de destination.
Google risque d’ailleurs de cataloguer votre site parmi les domaines de mauvaise qualité et vous risquez d’encourir des sanctions telles que la disparition de votre contenu dans les SERP. 

Quelques usages du texte d’ancrage

1. Dans la table des matières

La table des matières facilite la navigation au sein d’un contenu volumineux.
Vous pouvez rendre cliquables les éléments de la table des matières,  afin que les utilisateurs puissent directement accéder à une section spécifique de votre contenu, sans devoir faire défiler le texte. 

2. Au sein d’un contenu

C’est l’usage le plus courant du texte d’ancrage. Dans ce cas, l’ancre sert tout simplement à diriger l’utilisateur vers une autre page du même site ou d’un autre site. 

3. Pour défiler vers le haut

Le défilement vers le haut, ou Scroll to top, est utilisé par de nombreux sites d’e-commerce pour améliorer l’expérience utilisateur (User Experience ou UX).
Si vous arrivez tout en bas d’un contenu et que vous devez remonter au début de la page, une ancre aidera les visiteurs à accéder rapidement au haut du contenu, sans devoir scroller

Pour conclure : assurer un suivi des performances de vos ancres

Comment savoir que vous allez dans la bonne direction si vous ne prenez pas la peine d’assurer le suivi de vos optimisations ?
Pour une stratégie de netlinking optimale, il convient de reporter vos différents textes d’ancrage dans un fichier dédié. Vous éviterez ainsi les répétitions et la suroptimisation des ancres.

De plus, les outils SEO payants vous aideront à suivre les performances de votre stratégie de netlinking.
Vous êtes à la recherche d’un outil SEO payant mais ne savez pas sur quels critères vous basez ? Lisez notre article sur le choix d’un outil SEO adéquat.
Nous vous invitons également à découvrir les 6 outils indispensable à la publication de contenus.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

En complétant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des informations relatives aux services proposés par Wearethewords. Vous pourrez bien sûr vous désabonner à tout moment.

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.