Audit de contenu : la base d’une refonte éditoriale ?

Audit de contenu : la base d’une refonte éditoriale ?

Oui, l’audit de contenu est une étape clé dans le démarrage d’une stratégie éditoriale. Comment ça marche ? Nous vous disons tout dans cet article !

Tout d’abord, il ne faut pas confondre audit de contenu et inventaire de contenu. L’inventaire de contenu précède en fait l’audit. 

En effet l’inventaire de contenu consiste à recenser les quantités et types de contenus du ou des sites web concernés. L’audit consiste à évaluer de façon plus qualitative les contenus ainsi répertoriés. Mais penchons-nous sur l’audit de contenu.

Modèle d’audit de contenu

Qu’est-ce qu’un audit de contenu en content marketing ?

L’audit de contenu sert à évaluer l’utilité, l’attrait et la pérennité du patrimoine éditorial.

Un audit de contenu en content marketing est un examen approfondi de tout le contenu concerné par la refonte éditoriale : textes, images, vidéos, livres blancs, podcasts, etc. 

L’audit de contenu sert à évaluer l’utilité, l’attrait et la pérennité du patrimoine éditorial. Cet examen comprend donc aussi une analyse des performances de chaque type de contenu et une évaluation de la qualité de l’expérience utilisateur

Les résultats de l’audit sont utilisés pour :

  • challenger la stratégie éditoriale – ligne éditoriale, contrat de lecture – de la marque
  • élaborer une stratégie de contenu plus efficace, intégrant gouvernance de la production et de la diffusion
  • améliorer les performances pour atteindre les objectifs marketing et commerciaux.

Les deux volets d’un audit de contenu en content marketing : audit sémantique et audit SEO

L’audit sémantique se concentre sur la dimension éditoriale ; l’audit SEO sur le référencement naturel.

Un audit de contenu en content marketing peut être divisé en deux volets : l’audit sémantique et l’audit SEO. L’audit sémantique se concentre sur la dimension éditoriale ; l’audit SEO sur le référencement naturel.

L’audit sémantique

L’audit sémantique consiste à vérifier la qualité du contenu en termes de correction, pertinence, attrait et originalité et utilité. Il vise à évaluer la pertinence et la qualité des textes pour les utilisateurs. 

On étudie la tonalité, les angles de traitement, la volumétrie, le vocabulaire (champs sémantiques et lexicaux), la variété des formats, etc.

Quels indicateurs mesure-t-on dans un audit de contenu sur le volet éditorial ?

Il existe plusieurs moyens de mesurer la performance (utilité, attrait) de vos contenus. Voici quelques indicateurs :

  • Taux de conversion des visiteurs en clients ou leads. Combien de visiteurs ont-ils été convertis en clients ou en leads qualifiés grâce à votre contenu ?
  • Temps de visite que les visiteurs passent sur votre site à consulter votre contenu.
  • Taux de rebond ou pourcentage de visiteurs qui quittent votre site après avoir consulté une seule page.
  • Engagement des utilisateurs avec votre contenu via les partages sur les réseaux sociaux, les commentaires, les mentions j’aime, les clics sur les boutons CTA, etc.
  • Trafic organique de votre site web, soit combien de personnes visitent votre site via les résultats de recherche naturels.
  • Retours des utilisateurs au travers de sondages ou via l’analyse des commentaires et sentiments sur les réseaux sociaux. 

L’audit SEO

L’audit SEO sert à vérifier la qualité du contenu en termes de référencement naturel. Faire un audit SEO c’est mesurer la capacité du contenu à être bien référencé par les moteurs de recherche. 

On évalue la présence des mots-clés pertinents, les intentions de recherche prises en compte dans les contenus (landing pages, articles de blog, …). On mesure la qualité des balises et du maillage interne (liens internes) et externe, la qualité des images, etc.

Quels outils sont utilisés dans un audit SEO ?

  • Google Analytics : Cet outil permet de suivre les performances de votre site web en termes de trafic, de rebond, de taux de conversion, etc. Il offre également des informations sur les sources de trafic, les pages les plus populaires et les comportements des utilisateurs.
  • SEMrush : Cet outil d’analyse de la performance des mots-clés permet de suivre les performances de vos contenus sur les différentes requêtes de recherche et les différents mots-clés utilisés. Il permet également de suivre les performances de vos concurrents, de trouver des idées de contenus et d’optimiser vos stratégies de référencement.
  • Buzzsumo : Cet outil permet de surveiller les conversations sur les réseaux sociaux en analysant les contenus les plus partagés et les plus commentés. Il permet également d’identifier les influenceurs clés et les tendances dans votre domaine. 
  • Ahrefs : Cet outil d’analyse de backlinks vous permet de suivre les liens qui pointent vers votre site et de mesurer la performance de votre contenu en termes de référencement naturel. Il permet également de suivre les performances de vos concurrents et d’identifier les opportunités pour améliorer la visibilité de votre contenu sur les résultats de recherche.
  • Hotjar : Cet outil d’analyse de comportement des utilisateurs vous permet de suivre les actions des visiteurs sur votre site web, y compris les pages les plus visitées, les taux de rebond et les interactions avec les formulaires et les boutons d’appel à l’action. Il est donc un outil clé pour évaluer l’expérience utilisateur et identifier les opportunités d’amélioration pour augmenter les conversions.

Pourquoi réaliser un audit de contenu ?

Réaliser un audit de contenu soutient une variété d’objectifs. Et devrait être réalisé de manière régulière, en tout ou en partie. Les visées courantes sont :

  1. Améliorer la performance : l’audit permet de mesurer la performance de la stratégie content marketing globale en termes de notoriété et de conversion.
  2. Renforcer la pertinence : l’audit vise à baliser la pertinence du patrimoine éditorial pour les groupes cibles et énumérer les contenus redondants, triviaux, manquants.
  3. Soutenir les objectifs marketing : l’audit permet de mieux aligner les contenus et les objectifs marketing, pour augmenter l’expérience utilisateur et la performance du site.

Comment réaliser un audit de contenu en content marketing ?

Les grandes étapes à suivre pour réaliser un audit de contenu en content marketing sont :

  1. Établir les objectifs : définir clairement les objectifs de l’audit (optimisation de la performance, amélioration de la pertinence ou conformité aux objectifs de marketing)
  2. Recueillir les données : recueillir toutes les données relatives au contenu existant (textes, images, vidéos, publications sur les réseaux sociaux, etc.)
  3. Analyser les données : analyser les données recueillies pour déterminer la performance, la pertinence et la conformité aux objectifs de marketing de chaque type de contenu.
  4. Évaluer l’expérience utilisateur : évaluer la qualité de l’expérience utilisateur en se concentrant sur la navigation, la mise en page, la qualité éditoriale, etc.
  5. Rédiger un rapport : expliciter les résultats de l’audit, les stratégies d’amélioration et les conseils et planifier la nouvelle stratégie.

Bonnes pratiques pour rédiger un rapport d’audit de contenu efficace et actionnable ? 

Utilisez des données et des statistiques pour étayer vos conclusions sur les performances, la pertinence et la conformité aux objectifs de marketing de chaque type de contenu.

Voici quelques bonnes pratiques pour rédiger un rapport d’audit de contenu efficace et actionnable :

  1. Utilisez un format clair et concis pour présenter les résultats de l’audit, en utilisant des tableaux, des graphiques et des images pour illustrer les points clés.
  2. Incluez des conseils clairs et actionnables pour la nouvelle stratégie de contenu, en soulignant les opportunités d’amélioration et les étapes à suivre pour les mettre en place.
  3. Fournissez des exemples concrets des bonnes et mauvaises pratiques éditoriales antérieures pour aider à la compréhension et à la mise en place des améliorations.
  4. Utilisez une terminologie simple pour que le rapport puisse être compris par tous les employés de l’entreprise, pas seulement par les spécialistes du marketing.
  5. Utilisez des données et des statistiques pour étayer vos conclusions sur les performances, la pertinence et la conformité aux objectifs de marketing de chaque type de contenu.

En termes de contenu, un rapport d’audit de contenu devrait inclure les sections suivantes :

  • une introduction qui décrit les objectifs de l’audit et l’approche utilisée,
  • une analyse de la performance de chaque type de contenu (textes, images, vidéos, etc.) en termes de trafic, de taux de conversion, de taux de rebond, etc.
  • une analyse de la pertinence du contenu pour les personas cibles de l’entreprise,
  • une analyse de la conformité aux objectifs de marketing de l’entreprise,
  • une évaluation de la qualité de l’expérience utilisateur pour les visiteurs du site,
  • une liste des contenus dupliqués ou obsolètes,
  • un calendrier éditorial planifiant les contenus à réécrire, augmenter, créer, diffuser.

Il est important de rappeler que le rapport doit être régulièrement mis à jour pour permettre de suivre les améliorations et les résultats obtenus grâce à l’audit.

Besoin d'un modèle de checklist pour votre audit de contenu ?

Une checklist courte pour auditer ses contenus est-elle recommandée ? Que doit-elle contenir ?

Oui, une checklist courte pour auditer ses contenus peut être très utile pour s’assurer que tous les aspects clés sont pris en compte lors de l’audit. Elle peut inclure les éléments suivants :

  1. Objectifs de l’audit : définir les objectifs de l’audit, tels que l’optimisation de la performance, l’amélioration de la pertinence ou la conformité aux objectifs de marketing.
  2. Types de contenu : identifier les différents types de contenu à auditer, tels que les textes, les images, les vidéos, les publications sur les réseaux sociaux, etc.
  3. Performances : évaluer la performance de chaque type de contenu en termes de trafic, de taux de conversion, de taux de rebond, etc.
  4. Pertinence : évaluer la pertinence du contenu pour les personas cibles de l’entreprise en se concentrant sur les besoins et les intérêts de ces personas.
  5. Conformité aux objectifs de marketing : vérifier si le contenu est conforme aux objectifs de marketing de l’entreprise.
  6. Expérience utilisateur : évaluer la qualité de l’expérience utilisateur en se concentrant sur la navigation, la mise en page, la qualité de l’écriture, etc.
  7. Contenu dupliqué ou obsolète : détecter les contenus dupliqués ou obsolètes qui peuvent nuire à l’expérience utilisateur et à la performance du site.
  8. Pistes d’amélioration : identifier les opportunités d’amélioration pour la nouvelle stratégie de contenu.

Il est important de noter que cette liste peut varier en fonction des besoins spécifiques de l’entreprise et de l’objectif de l’audit. Il est donc important de l’adapter en conséquence pour s’assurer qu’elle couvre tous les aspects clés de l’audit de contenu.

Besoin d’un coup de pouce pour votre audit de contenu ? Nous pouvons vous aider.  

Cliquez ci-dessous pour en savoir plus ! 

L’audit éditorial permet de vérifier la pertinence des dispositifs éditoriaux eu égard à l’ADN de l’annonceur et aux attentes des utilisateurs.

Table des matières

Audit de contenu : la base d’une refonte éditoriale ?

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Nous cheminons, vous cheminez

Chaque mois, embarquez notre journal, comme plus de 7500 curieux.

    En soumettant le formulaire, vous acceptez de recevoir par e-mail nos informations. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.

    Un projet, une question ?

    On vous recontacte avec plaisir.

      Newsletter

      Formez-vous

      Il reste encore quelques places, inscrivez-vous

      Contactez-nous

      C'est à quel sujet ?

      Une question, un conseil ponctuel, besoin d’un chiffrage, en quête d’un partenariat au long cours en marketing inbound et contenu ? Parlez-nous de votre projet, sans engagement.

        Newsletter