Trucs et astuces pour créer une liste de mots-clés

Créer une liste de mots-clés pour nourrir votre stratégie de contenu, c’est l’étape ultime de l’audit SEO. Sélectionner les bons mots-clés pour être sûr de produire des contenus recherchés et drainer du trafic entrant qualitatif.

Créer une liste de mots-clés dans votre stratégie inbound, c’est essentiel. Tout simplement parce que l’internaute utilise le Web à 50, 60% pour effectuer des recherches et trouver des solutions à ses problèmes, des réponses à ses questions.

Donc, cette liste de mots-clés sera en fait une liste des requêtes que vos prospects et clients sont susceptibles de saisir dans les moteurs de recherche et dans votre recherche interne, pour trouver réponse à leurs questions.

Pour rappel, dans votre domaine, dans votre activité, vous êtes, sans doute aucun, les plus légitimes pour répondre aux questions de vos prospects et clients.

Première étape : la sélection des mots-clés

Dans un premier temps, on récupère tous les mots-clés recensés, le cas échéant, sur votre site existant : menus de navigation, intitulés de vos services et produits, activités (noms spécifiques et noms génériques). On vérifie aussi les requêtes dans votre moteur de recherche interne.

La fonction « Safe Search » dans Google Analytics permet d’accéder aux termes de recherche saisis par vos visiteurs. Ainsi, on peut suivre l’activité de recherche réelle de vos cibles et intégrer celle-ci dans le référentiel lexical.

Ensuite, on opère de la même façon pour les sites de concurrents commerciaux. Choisissez 3 à 5 concurrents, selon l’envergure de votre stratégie (globale, orientée produit ou géographie).

N’hésitez pas à vérifier les mots-clés qui sont recensés sur les pages similaires aux vôtres chez les concurrents. Des outils comme seoquake, à installer dans votre navigateur, vous y aideront.

Par ailleurs, on cherche des mots-clés potentiels sur la Toile entière … On part à la chasse des mots chers utilisés par vos cibles partout où c’est pertinent. En général, ces mots-clés se cachent dans les FAQ (si elles sont « véritables »), des contenus créés par les utilisateurs, des forums et autres sites communautaires.

En anglais, mot-clé se dit keyword. Or Gerry McGovern, expert en stratégie de contenu SEO, utilise le terme de “carewords” pour désigner les mots-clés utilisés par des groupes cibles clairement définis. Comme le souligne l’expert irlandais, les internautes utilisent un nombre restreint d’expressions très qualifiées pour décrire ce qui compte dans la réalisation de leur objectif en ligne. Dans notre stratégie SEO, nous devons donc également tenir compte des “mots chers” à vos audiences plutôt que des mots clés génériques et froids.

Toute stratégie de référencement impose de prendre en compte les besoins et le langage de vos cibles. On se concentre sur leurs requêtes, leurs besoins, leurs comportements de recherche.

Quelques outils pour créer une liste de mots-clés ?

Des outils en ligne comme Keywordshitter, answerthepublic, keywordtool.io ou encore le planificateur de mots-clés de Google Adwords vous seront d’une aide précieuse également dans cette étape de brainstorming.

Le cas Ubersuggest.io

De manière intéressante, on craignait depuis son rachat par Neil Patel le sort réservé à ubersuggest.io, puisque dans un premier temps, son nouveau propriétaire avait récupéré l’outil sur son propre site et restreint son usage aux seuls résultats anglais.

C’était sans anticiper les plaintes des utilisateurs (dont nous), qui encouragèrent l’auteur bestseller du New York Times avait temporairement remis en place l’outil dans son état original. Avant de frapper fort, très fort : désormais, ubersuggest.io est à nouveau incorporé à son site, il propose la plupart des langues fournies historiquement par l’outil, mais cette fois il donne aussi les volumes de recherche mensuels et le coût par clic, ainsi que les tendances sur l’année écoulée. Bref une vraie valeur ajoutée. Assez rare, en version gratuite (pour le moment). Merci Neil Patel.

De l’importance de prendre en compte vos vrais utilisateurs

Il va de soi que ces chiffres (popularité, tendances etc.) ne sont pas suffisant pour créer une liste de mots-clés performants. Il faut confronter les résultats de ces investigations à votre propre contexte. Certaines requêtes et expressions n’ont aucune place dans votre stratégie de contenu.

Ainsi, pendant le travail préparatoire à la création de ce référentiel SEO, on s’interroge aussi sur la typologie de ses utilisateurs. En vérité, ce travail sur les personas devrait même être préalable. V

Vos commerciaux, chargés de clientèle, etc. les connaissent mieux que quiconque, vos profils d’acheteurs. Pour récolter un maximum de concepts, questions, besoins, requêtes et comportements, impliquez-les dans le brainstorming sur vos mots-clés.

Trois critères déterminent la performance des mots-clés

Comme je l’évoquais, dans vos recherches préalables, surtout à l’aide des outils mentionnés, vous ne récupérerez pas toutes les listes proposées. Vous verrez notamment que Keywordshitter porte bien son nom : il va falloir faire un tri. Mais comment?

Voici 3 critères pour sélectionner vos mots-clés :

1. Le mot-clé est-il opportun ?

Opportun au sens où il est à la fois pertinent et qualifié. Une start-up qui lance un logiciel de gestion et d’analyse des données nutritives ne va pas vouloir se positionner sur « vol au vent » ou « lasagne ». Ces termes sont beaucoup trop concurrentiels, d’une part, et pas assez circonscrits à son activité.

Elle devra, pour promouvoir par exemple une analyse des micro et macronutriments de ces deux recettes miser sur les mots-clés analyse recette + vol au vent. Raison pour laquelle nous visons toujours deux à trois mots ou expressions clés par page d’atterrissage.

2.    le mot-clé est-il populaire ?

En d’autres mots, l’expression est-elle souvent utilisée par les internautes sur les moteurs de recherche) ? Pour le savoir, on utilise des outils idoines, dont lesdits générateurs de mots clés. Ces générateurs ne génèrent pas des mots-clés, à proprement parler. Ils recensent les mots recherchés par les internautes sur une période donnée. Ensuite, nous veillons à qualifier leur potentiel. Ce qui nous amène au 2e critère. Sera-t-il possible de positionner une page de votre site sur ce mot-clé ?

3.   le mot-clé est il concurrentiel ?

On parle bien ici de concurrence sémantique, et non uniquement commerciale. Quels autres annonceurs apparaissent dans le top 30 des pages de résultats sur des mots-clés pertinents pour vous, et comment les concurrencer. Cette question concerne donc le potentiel de positionnement du mot clé eu égard à sa concurrence. Il est question ici de son positionnement sur des sites concurrents.

Enfin, une fois ces indicateurs rassemblés, on peut créer une liste de mots-clés pertinente, qui promet d’être performante. Concrètement, on sélectionne au final un quota de mots-clés opportuns, qui présentent un bon rapport entre popularité et compétitivité. Avec une cinquantaine de mots-clés, une TPE / PME peut déjà accomplir un beau travail d’optimisation. Car cette liste est vouée à évoluer. Elle sera amendée, agrémentée au gré de l’évolution de votre commerce, des tendances de recherche et bien sûr de la saisonnalité.

Besoin d’un coup de pouce ou d’un oeil expert pour valider votre liste de mots-clés ? Découvrez notre service d’audit SEO.




Commentaires

  1. Tiana dit :

    Les mots clés sont la base d’une stratégie SEO alors merci pour ces informations et surtout les outils que vous mentionnez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.