Contenus éphémères

Avec des milliers de clients à portée de like, le pouvoir des médias sociaux est avéré. Et les risques également. Identifions 3 problèmes possibles.

L’impact des médias sociaux  sur votre e-réputation est avéré. Par e-réputation, on entend la perception que se forgent les internautes sur votre entreprise, votre marque ou les personnes qui y collaborent (dirigeants, cadres, employés) ».

Pas de plan pour votre e-réputation?

Trois risques existent, qui peuvent être maîtrisés via un plan de communication sur les médias sociaux:

  1. L’annonceur n’apparaît pas en ligne sur des requêtes pertinentes : aucune trace, aucune conversation, aucune visibilité de médias propres à l’entreprise lorsqu’on tape des mots clés qui sont pourtant en étroit rapport avec son secteur, son activité, ses produits et services … L’entreprise en question n’est pas présente sur les réseaux sociaux, et son site est très mal référencé. Aucune stratégie d’image et de visibilité n’a été mise en place.
  2. L’annonceur apparaît mais de manière anodine, pour ne pas dire anonyme. C’est souvent le cas des marques qui ont pour nom un acronyme et dont l’acronyme est concurrentiel. Par exemple, l’aiic est l’association internationale des interprètes de conférence mais c’est aussi l’association des infirmières et infirmiers du Canada et l’association of independant inventorie clerks.
  3. L’annonceur a bien une empreinte numérique, mais celle-ci est tachée, négative ou usurpée. On se rappelle les marées noires dans le Golfe du Mexique, et BP dépensant des millions de dollars en achat de publicités Google sur le web (Adwords) pour tenter de redorer le blason de la compagnie dans les résultats de recherche, et le PDG d’alors qui collectionnait les déclarations maladroites génèrant de nombreux résultats négatifs dans le même moteur de recherche…

Certains raccourcissent l’e-réputation à « c’est ce que Google dit de vous…« . En clair, l’e-réputation, c’est la synthèse des messages affichés sur les premières pages de Google.

Une écosphère réputationnelle

En résumé, l’e-réputation est une représentation que les usagers des médias digitaux (clients, consommateurs citoyens, médias, concurrents…) se font selon les flux d’informations qu’ils rencontrent sur la Toile. Autrement dit, il ne s’agit pas uniquement des informations produites par l’organisation elle-même, mais aussi par les acteurs de son environnement: employés, concurrents, fournisseurs, consultants, médias, clients, … et par toute une écosphère réputationnelle.

Être ou ne pas être sur les médias sociaux ?

Être actif sur les réseaux sociaux est devenu un lieu commun pour maintes entreprises et organisations de toute taille. Qu’en est-il des autres: les annonceurs qui n’ont pas encore pris le train, voire, pire encore, qui l’ont manqué?

La question serait plutôt « pourquoi » ? Pourquoi les uns y sont allés, quels étaient leurs objectifs et les ont-ils remplis? Pourquoi les autres ont tant tardé au point de se sentir, peut-être, acculés aujourd’hui : par la concurrence, par l’isolement et le déficit d’image.

Comment dès lors ne pas vouloir être présent pour prendre les devants? Comment ne pas vouloir être agissant et entreprenant là où nos audiences vaquent, vivent et valident ou invalident les discours des marques?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

En complétant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des informations relatives aux services proposés par Wearethewords. Vous pourrez bien sûr vous désabonner à tout moment.

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.