6 conseils pour rédiger une introduction convaincante

Rédiger une introduction convaincante n’est pas la cerise sur le gâteau. Au contraire, c’est un élément essentiel de la pièce montée : c’est là que tout se joue, que vous captez l’attention de votre public.

Vous travaillez dur pour produire des contenus utiles pour vos cibles, il serait dommage de perdre votre lecteur dès les premières lignes. C’est pourtant plus fréquent que vous ne pensez : le consommateur numérique est impatient et de plus en plus difficile à retenir et convaincre. Plus de cinq ans après la retentissante étude menée par Microsoft Research, le constat reste le même : l’internaute à la même capacité d’attention qu’un poisson rouge. Des chiffres plus récents estiment que seuls 20 % des internautes lisent les articles de blog jusqu’au bout.

Est-ce une raison pour baisser les bras et renoncer au rendement de vos contenus ? Non, pardi. Ce n’est pas une fatalité. Pour convaincre votre lecteur, dès l’entrée en matière de votre contenu, il existe quelques bonnes recettes qui marchent. Voici 6 bons conseils pour rédiger une introduction qui canalise l’attention et fait progresser vos cibles sur la page.

Rédiger une introduction : 6 façons de convaincre

Qu’on se le tienne pour dit : si un titre vend du clic, une introduction vend de la lecture. Rédiger une introduction capable de convaincre votre public est fondamental. Non seulement pour rentabiliser vos efforts de production éditoriale, mais aussi pour assurer la performance de toute votre chaîne de valeur marketing. Car vos contenus vous servent à la fois à convertir, fidéliser, renforcer votre visibilité. Voici donc 6 façons d’atteindre vos objectifs de communication et de vente avec une bonne introduction de contenu.

Appuyer là où ça fait mal

Les gens ont plein de problèmes. C’est la raison principale pour laquelle ils font des recherches sur le Web et lisent des articles de blog comme le vôtre. En soulignant un point de douleur courant dans votre introduction, vous augmentez vos chances de capter l’attention de votre lecteur. Vous lui faites savoir immédiatement que vous comprenez son problème et qu’il est au bon endroit pour trouver la solution. C’est là tout le pouvoir de persuasion du marketing empathique.

Annoncer la couleur

Quand vous mettez en évidence un point de douleur, vous démarrez dans le même temps un compte à rebours et un sentiment d’urgence. Rassurez rapidement votre lecteur : s’il poursuit sa lecture, il trouvera une solution à son problème. Pour rédiger une introduction convaincante, dites-lui concrètement comment vous allez l’aider. Il doit savoir à quoi s’attendre et que lire votre contenu (plutôt que celui de votre concurrent) vaut vraiment la peine.

Souligner les bénéfices

Autre vérité : rien n’est gratuit en ce bas monde et les gens attendent des résultats. Ils en veulent pour leur temps, leur argent, leurs efforts. Vous aussi, vous avez des intérêts engagés dans vos contenus, non ? Alors, activez dès votre introduction les arguments d’un bon retour sur attention et sur contenu. Faites sentir au lecteur que son bénéfice à vous lire sera conséquent et immédiat.

Soulever une question

Soulever une question plonge tout de suite votre lecteur dans votre thématique. Et, là, vous le tenez : dès le départ, il réfléchit au sujet. Sa curiosité est piquée et il veut aller plus loin dans le raisonnement, que ce soit pour le confirmer ou l’infirmer. Il veut poursuivre sa lecture.

Prendre position

Le conflit est l’essence du drame. Un ressort narratif qui marche à tous les coups pour créer des tensions et engager un public. Car oui, il faut bien le dire, les gens aiment la confrontation. Rédiger une introduction de type conflictuel entraîne généralement trois réactions : le lecteur est d’accord, le lecteur n’est pas d’accord ou le lecteur se demande pourquoi vous contestez le sujet. Dans les trois cas, il veut savoir comment vous êtes arrivé à cette conclusion.

Utiliser une citation

Une citation, ça vous pose un contenu. C’est un excellent moyen de donner d’emblée de la crédibilité à votre propos. Mais pour autant de ne pas en abuser et de bien la choisir. Une citation galvaudée dans votre domaine d’activité n’aura pour effet que de vous ringardiser. Pour rédiger une introduction basée sur une citation, misez plutôt sur une référence inattendue et originale, qui étonnera même les leaders d’opinion.

Enfin, on garde le meilleur pour la fin, comme on dit : votre introduction doit être la dernière chose que vous écrivez. Pourquoi ? Premièrement : lorsqu’on commence un nouveau contenu, il est facile de perdre du temps à essayer de rédiger une introduction parfaite. Il est alors plus efficace de commencer en écrivant les points principaux. Deuxièmement : on introduit mieux un sujet dont on a déjà écrit la substance. Il arrive même parfois qu’après avoir développé la thèse centrale de son contenu, on trouve que son introduction ne correspond finalement plus tellement au propos développé.

Vous voilà prêt à rédiger une introduction convaincante et percutante pour vos prochains contenus. Oui, mais de quoi allez-vous parler ? Retrouvez aussi nos bons conseils pour trouver une idée d’article de blog.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

En complétant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des informations relatives aux services proposés par Wearethewords. Vous pourrez bien sûr vous désabonner à tout moment.

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.