SXO : enjeux et bonnes pratiques d’optimisation

On parle de plus en plus du SXO lors des webinaires et conférences SEO. S’agit-il réellement d’une nouvelle tendance ? Quels sont les enjeux et origines du SXO ? En quoi diffère-t-il du SEO ? On vous explique tout dans cet article en vous présentant également les bonnes pratiques d’optimisation.

Le SXO, qu’est-ce que c’est ? 

SXO signifie « Search eXperience Optimization », que l’on peut traduire par “l’optimisation de l’expérience de recherche”.
Le terme SXO provient d’un savant mélange entre le SEO (Search Engine Optimization) et l’UX (User eXperience).

La définition du SXO nous rappelle l’importance de l’expérience utilisateur dans l’élaboration d’une stratégie SEO. Avec la toute récente mise à jour Google Page Experience, l’expérience utilisateur prend encore davantage d’importance. En effet, Google a décidé d’intégrer de nombreux nouveaux signaux UX à son algorithme. En clair, l’internaute ne doit pas seulement trouver l’information qu’il recherche, mais aussi découvrir des contenus riches et pertinents.

SEO et SXO, quelles différences?

Le SEO se focalise généralement sur le positionnement et donc la visibilité d’un site dans les résultats de recherches. Le SXO, lui, intervient dans un spectre plus large.
En effet, le SXO vise à optimiser le parcours utilisateur depuis les résultats de recherches jusqu’à la conversion.

Comme vous le constaterez, les optimisations SXO comportent un grand nombre de démarches SEO. De fait, les optimisations liées à l’expérience utilisateur viennent s’ajouter aux bonnes pratiques SEO afin de générer du trafic qualifié.  Si vous n’êtes pas familiers du terme, on entend par trafic qualifié un nombre important d’internautes qui  visitent un site et se montrent réellement intéressés par son contenu, ses produits et/ou ses services. Pour le marketeur, générer un tel trafic peut être considéré comme un Graal.

Les bonnes pratiques d’optimisation SXO 

Le concept de SXO posé, il importe à présent de l’appliquer au mieux.. 

Nous vous proposons ci-dessous une liste non exhaustive des bonnes pratiques en matière de SXO, que nous avons regroupées en 3 catégories :

  • l’optimisation SXO des contenus
  • l’optimisation SXO des liens
  • les optimisations techniques SXO

L’optimisation des contenus 

L’optimisation des contenus revêt une importance primordiale pour répondre précisément aux besoins des utilisateurs. 

Pour créer des contenus SXO optimisés pour l’expérience de recherche, il vous faudra faire preuve d’empathie. De plus, élaborer des buyer personae constitue un préalable indispensable. L’objectif ? Identifier les besoins et les attentes de votre cible, des plus physiologiques au plus aspirationnels.

Voici les principaux points d’attention au moment d’optimiser vos contenus.

  • Le sommaire – L’intégration d’un sommaire reprenant les différents titres de la page permet de présenter la structure de votre contenu. L’utilisateur a la possibilité d’accéder rapidement aux différentes rubriques, ce qui facilite la navigation. La présence d’un sommaire est d’une importance cruciale lorsque le contenu est volumineux.
  • Le chapô – La présence d’un chapô au début du contenu est un impératif de la rédaction. Le chapô doit capter l’attention de l’internaute et l’inciter à poursuivre sa lecture.
  • Les titres Hn – L’utilisation logique de balises titres (H2, H3 …) structure le contenu et permet aux utilisateurs et aux moteurs de recherche de comprendre aisément l’architecture de la page.
  • Les questions – Depuis l’émergence de la recherche vocale, il est capital d’intégrer les questions posées par les internautes aux titres, sous-titres et paragraphes. Vous souhaitez en savoir plus sur cette démarche ? Découvrez notre article sur les bonnes pratiques en matière de SEO vocal

L’optimisation des liens

Un réseau de liens soigné constitue un véritable guide pour les utilisateurs et les moteurs de recherche. Ces derniers se repéreront aisément sur votre site et la navigation n’en sera que plus simple et agréable. 

  • L’arborescence – Une arborescence logique et soignée permet à l’utilisateur et aux moteurs de recherche de se repérer aisément sur votre site. La page d’accueil doit être facilement accessible et il faut veiller à ce que l’internaute trouve le contenu recherché en peu de clics.
  • Le fil d’ArianeAide visuelle et cartographique par excellence, le fil d’Ariane reflète l’arborescence du site. Ce “fil” occupe une place importante dans le cœur des moteurs de recherche. Il permet également à l’utilisateur d’accéder facilement aux pages de niveau supérieur. Le fil d’Ariane est une optimisation SXO souvent délaissée par les référenceurs.
  • Les CTA et le maillage des liens – Les liens hypertextes et les CTA (calls to action ou appels à l’action) doivent être compréhensibles pour l’utilisateur. Soignez vos textes d’ancrage afin de rassurer l’utilisateur quant à la pertinence de la page de destination. Évitez également que les CTA soient trop rapprochés. Vous souhaitez en apprendre davantage sur l’optimisation des liens ? N’attendez plus pour découvrir notre article sur l’utilisation des liens internes et externes.

Les optimisations techniques 

Les optimisations techniques rendent la navigation fluide et agréable. Toujours dans l’optique d’offrir la meilleure expérience utilisateur possible, il importe de prêter une attention particulière aux critères SXO suivants :

  • Un site responsive –  Posséder un site responsive ou mobile first est impératif depuis plusieurs années. Votre site doit pouvoir s’adapter aux différents appareils et formats tout en conservant une bonne ergonomie de navigation.
  • Le temps de chargement – Le temps de chargement des pages ne doit jamais dépasser 3 secondes. Évitez à tout prix les images volumineuses et les longues chaînes de redirection. Ces dernières peuvent en effet augmenter sensiblement le temps de chargement de la page.
  • Un site en https – Un internaute se sent toujours rassuré lorsqu’il navigue sur un site sécurisé. De plus, un site en https est aujourd’hui indispensable si vous souhaitez apparaître en première page des SERP.
  • Les métas – L’optimisation des méta-descriptions et autres métadonnées accroît considérablement vos chances d’avoir un taux de clic élevé. Une méta-description attrayante et bien calibrée incitera l’utilisateur à cliquer sur votre page dans les SERP.

Le SXO : nouvelle tendance ou évolution logique ? 

Certains experts considèrent le SXO comme un simple buzzword. Et pour cause :  les données liées à l’expérience utilisateur sont depuis bien longtemps prises en compte par les moteurs de recherche et leurs algorithmes. Bon nombre des bonnes pratiques d’optimisation abordées dans cet article figurent déjà parmi les incontournables du SEO.

Néanmoins, les moteurs de recherche tentent désormais d’analyser un site et ses contenus comme le ferait un utilisateur humain. Cette forme de mimétisme n’a été rendue possible que grâce aux énormes quantités de données collectées sur les habitudes de recherche et de navigation des internautes. Un machine learning performant a permis aux moteurs de recherche d’interpréter ces données massives et d’en extraire d’innombrables modèles. De plus, grâce à l’apprentissage renforcé (reinforcement learning), les moteurs de recherche affinent et enrichissent en permanence ces modèles d’expérience utilisateur.

Dès lors, en répondant aux attentes des moteurs de recherche, vous avez de fortes chances de répondre également aux attentes de vos utilisateurs.
Pour bien figurer dans les SERP, nous vous conseillons donc vivement de placer l’utilisateur au centre de votre stratégie SEO.

Pour conclure : le SXO, un concept pas si récent

On peut considérer le SXO comme une évolution logique entamée par Google depuis plusieurs années :

  • 2007, la fonctionnalité Recherche universelle (Universal Search) est intégrée à Google. Elle permet d’intégrer une plus grande variété de contenus (textes, images, vidéos…) aux SERP;
  • 2010, le sigle SXO est utilisé par l’agence SEO Workers, qui le considère comme une discipline à l’intersection du SEO et CRO (Conversion Rate Optimization);
  • 2014, les extraits optimisés (featured snippets) apportent une réponse directe à la requête de l’internaute et la fait figurer en position 0;
  • 2021, la mise à jour Google Page Experience divise les commentateurs et nous ramène à notre question de départ : le SXO est-il une évolution naturelle du SEO ou une révolution de nature à remettre en question nos stratégies?

Osons trancher : nous considérons le SXO comme une évolution destinée à améliorer la pertinence des résultats de recherche et à proposer une expérience utilisateur riche et accessible.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur l’évolution des moteurs de recherche ? Découvrez notre article sur la position 0 et les extraits optimisés




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

En complétant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des informations relatives aux services proposés par Wearethewords. Vous pourrez bien sûr vous désabonner à tout moment.

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.