Automatisation marketing : les 6 erreurs à ne pas commettre

L’automatisation marketing est un formidable outil d’accélération et de simplification, mais qui n’est pas sans danger pour la réussite de vos campagnes et votre image de marque ou d’entreprise. Attention donc aux erreurs : en voilà 6 à ne pas ou à ne plus commettre.

En automatisation marketing, un faux pas est vite arrivé et peut vous coûter cher ! Alors que certaines erreurs sont « simplement » embarrassantes, d’autres peuvent être sérieusement dommageables pour votre campagne ou, pire encore, votre crédibilité et votre identité de marque. En passant en pilote automatique, vous allez de plus en plus vite, avec de moins en moins de contrôle sur le produit de contenu final délivré à vos cibles. Résultat ? Le risque d’erreur augmente. Ceci vaut particulièrement pour vos actions de communication par e-mail : voici 6 erreurs à éviter à tout prix lorsque vous mettez en place des stratégies automatisées.

Les 6 erreurs à éviter en automatisation marketing

1. Devenir un spammeur

Quelle horreur, jamais ? Et pourtant, c’est une des principales dérives de l’automatisation marketing par e-mail. Parce que vous pouvez créer et planifier des campagnes en moins de temps et d’énergie qu’il n’en faut pour le dire, il est facile d’en faire trop, surtout si vos statistiques sont bonnes. Veillez à scénariser vos envois de manière pondérée, pertinente et raisonnée. Pensez au rythme de vie et d’achat de vos clients et respectez le degré de maturité de vos cibles. Ne poussez pas vos messages à tout-va, travaillez plutôt sur l’optimisation de l’expérience utilisateur.

2. Oublier l’humain

Ce n’est pas parce que vous passez en mode automatique, avec des outils d’accélération qui travaillent à votre place, que vous devez vous comporter vous-même comme un robot ! Vos clients sont des humains, et vous aussi. N’oubliez pas d’ajouter une touche personnelle et personnalisée à vos messages. Adoptez une tonalité engageante, parlez vrai et authentique. Et n’oubliez pas de mettre en place des déclencheurs et des incitants à l’action convaincants pour vos destinataires.

3. Rester le nez dans le guidon

Tout comme pour n’importe quel élément de votre stratégie de contenu, vos processus d’automatisation marketing doivent avoir des objectifs clairement identifiés et un ensemble de tactiques pour pouvoir les atteindre. Que ce soit pour optimiser votre génération de leads, augmenter votre taux de rétention client ou améliorer votre service des achats, restez concentré sur la finalité des vos campagnes : acquisition, relance, fidélisation, etc. Veillez à créer des contenus et des dispositifs pour chacun de ces objectifs.

4. Surveiller les mauvais indicateurs

Qui dit automatisation marketing, dit forcément métrique et performance. Oui, mais attention : il est facile de se laisser berner par les chiffres ! Avant de faire des bons de joie devant un taux d’ouverture honorable, posez-vous les questions essentielles : obtenez-vous des clics et des conversion et avez-vous atteint vos objectifs finaux ? En effet, un taux d’ouverture élevé signifie que vous avez rédigé une ligne d’objet ciblée et attrayante, mais le taux de clics ou de conversion, lui, vous renseigne sur votre capacité réelle à convaincre et à générer des actions.

5. Faire l’impasse sur les tests

Pour faire les bons choix stratégiques et mieux connaître votre audience, les tests sont un passage obligé, tout particulièrement en automatisation marketing. En dehors des tests techniques de délivrabilité de vos e-mails sur tous les supports, pensez à systématiser des comparaisons de campagnes sur un échantillon de votre base de données. Réalisez des tests A/B  sur l’offre principale de votre e-mail, la ligne d’objet ou encore la page d’atterrissage. Identifiez les variantes qui sont les plus susceptibles de servir vos objectifs et capitalisez sur vos conclusions.

6. Ne pas utiliser vos données clients

C’est peut-être ce qu’il y a de plus beau et de plus magique en automatisation marketing : la quantité et la qualité des données que vous pouvez récolter à propos de vos clients et prospects. Encore faut-il en faire bon usage, pour produire des campagnes ciblées, porteuses d’engagement et de conversion. Pourtant, même les spécialistes s’y cassent souvent les dents, par manque de vision stratégique, de connaissance ou de créativité. Le secret, c’est de prendre le temps de l’analyse et de la segmentation, avec une bonne gestion de votre intelligence client.

 

Vous souhaitez mettre les bouchées doubles pour vos e-mails ? Augmenter la portée de vos stratégies d’automatisation marketing ? N’hésitez pas non plus à nous piquer quelques idées de contenus pour votre campagne de génération de leads !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.