Optimiser-infographie-SEO

Les usagers se souviennent de 65% des informations qu’ils voient dans un visuel. L’infographie est donc un canal qui permet d’attirer l’attention – et de la garder. Ce n’est pas pour rien que les professionnels du marketing disent que l’infographie doit faire partie intégrante de votre programme de contenu. 

Pourtant, comme tout contenu disponible sur la toile, l’infographie n’apparaitra dans les résultats de recherche que si vous avez bichonné son SEO. Comment faire ? On vous explique :

Déterminez le mot-clé idéal pour votre infographie

La base du SEO restera la sélection du mot-clé idéal. Et cette tactique est aussi valable pour les infographies. Grâce à votre outil de recherche de mots clés ou au Keyword Planner de Google, déterminez un mot clé :

  • Qui est pertinent par rapport au sujet de votre infographie
  • Qui est recherché par les internautes
  • Qui n’est pas trop vague ou généraliste

Optimisez votre contenu

Une infographie ne vit pas toute seule sur votre site internet. Elle est obligatoirement inclue dans une page, un article de blog, une landing page. Travailler le référencement de cette page va de paire avec le travail d’optimisation de l’infographie.

La page de l’infographie

On ne dérogera pas à la règle des bonnes pratiques en optimisation de page. Incluez votre mot-clé :

  • Dans l’URL, pour que les robots Google et les yeux humains reconnaissent le chemin
  • Dans les balises : titre, méta-description
  • Dans les zones chaudes : titres Hn, corps de texte, balisage en gras

Rajoutez vos sources, vos liens internes et externes, vos boutons de partage sur les réseaux sociaux … En un mot : maximisez les liens ! 

N’hésitez pas non plus à refaire un tour du côté SEO technique : depuis plusieurs mois, Google pénalise les pages qui sont trop lentes ou qui ne sont pas responsive.

L’image, côté texte

L’infographie reste une image, que Google ne peut pas analyser de la même manière que les yeux humains. Il faut donc lui donner de la matière d’analyse :

  • En travaillant le nom de fichier : soyez explicite, séparez les mots par des tirets et évitez les caractères spéciaux. En clair : plutôt « infographie-seo.jpg » que « infoseov2$.jpg »
  • En indiquant, lors de l’intégration, le texte alternatif : ce texte permet une plus grande accessibilité pour les personnes mal voyantes et sert aux moteurs de recherches. Dans votre titre alternatif, indiquez votre mot-clé principal.

N’oubliez pas : même si c’est bien joli de tout faire pour Google, il faut aussi faire plaisir à l’utilisateur. Ajoutez-vos mots clés dans le corps de l’infographie pour améliorer l’expérience et la compréhension.

L’image, côté technique

Une image trop lourde ou trop grande est une tannée pour votre référencement et pour l’expérience utilisateur. Vérifiez donc que votre infographie :

  • A un poids raisonnable : plus le poids d’une image est petit, plus elle sera facile à charger. Attention à ne pas compromettre la résolution ou la lisibilité en réduisant trop son image.
  • A une taille appropriée : si votre image fait 3000 pixels sur 7000 pixels, elle est trop grande. Sa taille va effectivement influencer son poids, et elle apparaitra comme une énorme masse sur votre site … Ce qui est assez effrayant pour le lecteur.
  • Est dans un format adapté au web : pour plus de sécurité, utilisez le .jpg ou le .png.

Donnez vie à votre infographie

Votre infographie a besoin d’être échangée, d’être vue, d’être partagée. Intégrez-là complètement dans votre calendrier de publication sur les réseaux sociaux. Proposez-là sur votre compte Instagram ou sur Pinterest.

N’hésitez pas à découper cette infographie en petites blocs d’information autonomes, comme des contenus d’appels, qui renverraient vers votre création. L’infographie est aussi une bonne candidate au recyclage ou au surcyclage !

Vous l’aurez compris, il n’est pas très compliquer d’optimiser une infographie pour le SEO. Il faut prendre en compte deux facteurs : le mot-clé et la capacité de Google à analyser les images ! En parlant d’images, avez-vous fait le tour de votre sémiologie ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

En complétant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des informations relatives aux services proposés par Wearethewords. Vous pourrez bien sûr vous désabonner à tout moment.

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.