Mots-clés SEO: comment les choisir?

Choisir ses mots-clés SEO constitue une étape capitale en stratégie de contenu SEO. Les méthodes varient. Le bon sens prime.

Choisir ses mots-clés SEO tient surtout du bon sens, entend-on souvent. N’empêche. Ce n’est pas si simple de sélectionner les expressions et mots-clés les plus opportuns. Or c’est l’une des étapes les plus importantes en référencement naturel.

Collectez des données sur vos prospects et vos cibles, qui rendent compte des situations, problèmes et processus qu’ils rencontrent et pour lesquels ils utilisent les moteurs de recherche.

Nombre de nos clients nous confient cette tâche, arguant que leur agence de référencement est « moins à l’aise avec le contenu ». Il est vrai qu’établir un référentiel lexical pour le SEO suppose une étude des cibles, une maîtrise du vocabulaire des prospects et clients, et une sérieuse compétence linguistique. En plus des compétences métiers SEO et marketing. Ce n’est pas pour rien que Wearethewords pratique les deux métiers, avec la même rigueur.

Du bon sens, oui. Et de la stratégie donc quand il s’agit d’établir le référentiel SEO. Une chose est sûre: vos mots-clés, chouchoutez-les!

 Besoin d'aide pour trouver vos bons mots-clés ? 

Des outils et des hommes

De nombreux outils en ligne aident à établir un référentiel de mots-clés SEO. Dont les « générateurs de mots-clés« . Mais ils ne génèrent pas des mots-clés à proprement parler.

En fait, ils agrègent des listes de mots-clés basées sur les requêtes des internautes, en rapport avec les mots et concepts que vous leur avez soumis.

Concrètement, le générateur de mots-clés de Google, par exemple, fournit 2 types d’informations:

1. Le nombre de recherche pour un mot-clé, soit le nombre de fois où le mot-clé a été saisi sur la période de référence, sur Google et l’ensemble de son réseau.

2. Les combinaisons associées, soit des déclinaisons de requêtes sur la base du mot-clé demandé, voire des requêtes associées.

Un exemple?

Cherchons des mots-clés avec le générateur de mots-clés Google sur le thème « webmarketing ». Google nous indique ceci, pour les 12 derniers mois.

Webmarketing: # de recherches mensuelles : 3600

Mots-clés suggérés / nombre de recherches mensuelles

  1. inbound / 880
  2. seo marketing / 210
  3. inbound outbound / 110
  4. in bound / 30
  5. stratégie marketing / 2900
  6. marketing seo / 50
  7. inbound and outbound marketing / 20
  8. inbound outbound marketing / 40
  9. stratégie commerciale / 2400
  10. conseil en stratégie / 880
  11. outbound inbound / 30
  12. inbound marketing pdf / 20
  13. marketing inbound / 70

Ce ne sont là que les quelques premiers résultats d’une liste de 376 mots-clés fournis par l’outil Google. Il faut encore trier cette liste. Et, sans conteste, ne pas se limiter à cet outil pour trouver des idées de mots-clés SEO. Surtout si le projet SEO repose sur une animation éditoriale régulière, utile et rentable.

Comme je le disais, les outils pour vous aider à énumérer vos mots-clés sont nombreux. Dans un article consacré à l’inspiration en animation éditoriale, j’en donnais deux, trois autres que nous utilisons souvent.

La méthode des 5 w pour trouver des mots-clés SEO

Un bon mot-clé est un mot courant, un mot commun. Il reflète le langage et la logique qu’utilisent vos prospects et clients. Il vous faut donc trouver leurs mots clés, et pas vos mots-clés.

Dans ce travail, j’apprécie beaucoup les méthodes empiriques de questionnement. Comme la méthode des 5 w ou QQOQCCP en français.

La méthode des 5w pour choisir ses mots-clés SEO

La méthode des 5w pour choisir ses mots-clés SEO — Un modèle de document que nous utilisons en brainstorming pour établir un référentiel lexical en vue de créer notre matrice de référencement.

Ce procédé permet de collecter des données qui rendent compte des situations, problèmes et processus que rencontrent vos cibles et pour lesquels ils utilisent les moteurs de recherche.

La méthode des 5 w permet de « faire le tour » d’un sujet en se posant des questions telles que:

  • que fait-on, avec quoi le fait-on, qui est concerné, qui fait quoi, qui contacter, …
  • pourquoi cette approche, pourquoi le faire, pourquoi y a-t-il ce problème, pourquoi agit-on ainsi, pourquoi est-ce important, …
  • où le fait-on, où le cherche-t-on, où voit-on des exemples concurrents, où cela s’applique-t-il, …
  • quand le fait-on, quand voit-on les premiers résultats, …
  • avec quelle quantité, combien ça coûte, en combien de temps cela prend-il, combien de jours faut-il compter
  • comment le fait-on, comment savoir si ça marche, comment commencer, …

La méthode permet de circonscrire les thématiques, et de les décliner en une série de questions qu’on pourra ensuite traduire en requêtes.

Richesse sémantique oblige

N’hésitez pas également, dans la composition de votre référentiel SEO, à jouer avec la langue, les flexions, les formes et les déclinaisons. Google aime le langage naturel, disais-je. Ne répétez pas abusivement les mêmes expressions à longueur de pages. Songez aux féminins, pluriels, et dérivés ou variantes.

Un exemple?

Une page bien positionnée sur « attirer des nouveaux clients » ne l’est pas nécessairement sur « attraction de nouveaux clients » ou « amenez des nouveaux clients ». Intégrez les déclinaisons susceptibles d’être saisies sur un moteur de recherche. Ce sont autant de chances supplémentaires d’être trouvé.

Utilisez des synonymes aussi. La synonymie ajoute à la richesse sémantique de votre contenu bien plus que la redondance, que rejettent les moteurs.

Des mots-clés concrets, utiles, fidèles

Privilégiez les mots communs et courants. Évitez d’utiliser des mots abstraits ou trop génériques (« solutions » ou « services », par exemple) sans les qualifier.

Dans notre exemple ci-dessus, il est question de « conseil en stratégie » et non pas de conseil ou stratégie. Et encore: « conseil en stratégie » reste très concurrentiel. De nombreux annonceurs issus de secteurs très différents procurent, dans leur offre de service, du conseil en stratégie.

De même, accompagnez vos noms de produits et termes techniques d’un équivalent plus vulgaire.

Un exemple?

Que diront plus spontanément les gens : « inbound marketing » ou « stratégie webmarketing » ou encore « attirer des clients sur son site », « augmenter son trafic internet »,  …

Là encore, la méthode des 5w vous aidera: avant de retenir des mots-clés pour vos produits ou services, comprenez les besoins et activités des clients. Et de vos concurrents. Ces données vous procurent de bonnes sources d’inspiration également.

À chaque cible, son nuage de mots-clés

Les besoins, requêtes et tâches de vos cibles vous aident à qualifier les mots-clés. Ils se cachent dans les FAQ (si elles sont « véritables »), les appels à la réception, ou au service après-vente internes, les échanges avec les commerciaux, les contenus générés par les utilisateurs, les conversations Facebook, les forums thématiques… Chaque groupe-cible aura un référentiel particulier. Certes d’un groupe à l’autre, certaines questions reviennent, mais selon la maturité et l’engagement de vos cibles, le nuage de mots-clés SEO peut sensiblement varier.

Un exemple?

Une petite boutique en ligne familiale de confiseries ne sait pas nécessairement ce qu’est l’inbound marketing. En revanche, elle s’inquiète de savoir comment attirer des clients sur son site Internet. Un responsable marketing dans une PME a entendu parler de SEO, et veut comprendre comme intégrer le marketing SEO dans son organisation.
 Besoin d'aide pour trouver vos bons mots-clés ? 

Deux critères guident le choix des mots-clés SEO

Les bons mots-clés drainent le trafic qualitatif et quantitatif vers le site. Pour autant qu’ils remplissent deux critères:

  • le mot clé est-il populaire : souvent utilisé par les internautes sur les moteurs de recherche?
  • le mot-clé est-il compétitif : sera-t-il possible de positionner une page de votre site sur ce mot clé?

Un bon mot clé SEO présente un bon rapport entre sa popularité et sa compétitivité.

Là encore, c’est le bon sens qui vous aidera à faire des choix. Et ces choix peuvent varier au fil du temps. Au début d’un projet, vous aurez tendance à vouloir vous positionner sur des mots-clés populaires, quitte à assumer une certaine concurrence. Avec le temps, vous pourrez vous permettre d’intégrer plus de rareté et de longue traîne…

La rareté, grande vertu du SEO

Oui, les requêtes rares génèrent le gros du trafic sur un site internet. Les internautes saisissent une variété infinie de requêtes, dont la plupart sont très rares. Ne vous contentez donc pas d’utiliser une poignée de mots-clés stratégiques, populaires et pas trop concurrentiels. Même s’ils constituent un échantillon rassurant. Abonnez-vous aux expressions et termes moins populaires. Mais plus qualifiés. Mieux vaut couvrir une grande variété de mots clés plutôt que de truffer votre éditorial d’un frugal référentiel de termes plus populaires.

Un document matriciel pour consigner ses mots-clés SEO

Vous pouvez télécharger gratuitement ce document matriciel pour consigner ses mots-clés SEO, depuis la boutique de notre blog Écrire pour le Web.

Un référentiel lexical SEO doit évoluer

Utilisez un document matriciel pour consigner vos listes de mots-clés. Vous gagnerez à créer un modèle (sous Word, Excel ou PowerPoint, par exemple) qui comprendra également un modèle de contenu SEO-optimisé (ce sera l’objet d’un prochain article). Vérifiez régulièrement ce document matriciel, pour le mettre à jour. Il se peut que certaines expressions et mots-clés doivent être adaptés, ajoutés, mis en réserve, allongés, qualifiés, etc.

 Besoin d'aide pour trouver vos bons mots-clés ? 



Commentaires

  1. David dit :

    Comme vous l’avez dit, il ne faut pas se limiter au Keyword Planner pour chercher des mots clés, car une multitude d’outils proposés sur le net permettent d’aller plus loin.

    Ils vont aider à trouver plus de mots clés, mais vont aussi fournir des scores de compétitivité qui vont permettre rapidement de connaître la « faisabilité » d’un positionnement sur ces requêtes.

    Et il faut bien distinguer les cas où l’on recherche des idées d’articles ou de produits à vendre de ceux où l’on souhaite lancer un nouveau site à partir de zéro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 6000 curieux.

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.