Guide de référencement pour les concepteurs d’expérience utilisateur : comment améliorer le référencement avec des facteurs d’expérience utilisateur

Guide de référencement pour les concepteurs d’expérience utilisateur : comment améliorer le référencement avec des facteurs d’expérience utilisateur

Le SEO et l'UX ne doivent pas nécessairement être en désaccord. Ils peuvent travailler ensemble pour produire un effet plus puissant à long terme. Lisez le guide complet sur le référencement et l'expérience utilisateur.

  • Penser en termes d’expérience utilisateur peut aider pour le référencement, car les stratégies qui en résultent ont tendance à s’aligner sur la façon dont Google classe les sites Web.
  • Grâce au traitement du langage naturel (notamment avec RankBrain et BERT) Google peut désormais mieux comprendre ce que les gens s’attendent à voir lorsqu’ils tapent une requête de recherche.
  • Pour créer du contenu pour l’expérience utilisateur, il est important de se demander ce qu’un visiteur du site attend de chaque page, ce qu’il essaie d’accomplir et ce qu’il aspire à faire.

Quand on débute en marketing, on pourrait croire à tort que le référencement consiste simplement à intégrer des mots-clés dans des textes et à créer des liens vers des pages. Bien sûr, ce sont des aspects de toute stratégie de référencement, mais cela ne s’arrête pas là.

Google prend en compte de nombreux autres facteurs dans le classement des sites Web, et l’expérience utilisateur (UX) figure en tête de liste.

En fait, l’expérience utilisateur peut véritablement faire ou défaire n’importe quelle campagne de référencement. Car le géant de la recherche, qui s’efforce constamment d’offrir à ses utilisateurs la meilleure expérience possible, a apporté des changements assez radicaux au cours des dernières années dans ses critères de cotation.

Examinons le lien entre le référencement et le design UX et voyons comment les combiner afin d’obtenir les meilleurs résultats.

Comment l’expérience utilisateur (UX) et le référencement sont-ils complémentaires ?

La relation entre l’UX et le référencement pourrait être vue de cette façon : le référencement répond aux exigences des moteurs de recherche, tandis que l’UX se concentre sur la partie de l’équation entre le site Web et le visiteur du site Web. Quoi qu’il en soit, l’UX et le référencement visent à offrir aux utilisateurs la meilleure expérience possible.

Ce qui importe, c’est de bien comprendre les intentions de vos utilisateurs et de savoir comment ils effectuent leurs recherches. Pour obtenir les meilleurs résultats, vous devez agencer l’information de manière logique sur vos pages Web pour satisfaire les intentions de recherche des utilisateurs et répondre aux exigences des moteurs de recherche. En effet, ces derniers doivent comprendre l’intention de recherche à laquelle votre contenu répond.

Vous l’aurez compris, conjuguer référencement et expérience utilisateur vise à offrir la meilleure expérience utilisateur et, in fine, le meilleur classement dans les résultats de recherche (SERP)

Il existe des outils dédiés comme Position de mot-clé de SE Ranking pour évaluer la corrélation entre les améliorations de votre expérience utilisateur et les positions de votre site Web dans les résultats de recherche. De tels outils aident à mieux cerner ce qui améliore exactement le classement de votre site et ce qui ne fonctionne pas pour vous. 

Bref, n’attendez plus pour intégrer les facteurs UX dans vos campagnes de référencement si vous visez de très bons résultats.

Quels signaux de classement SEO prendre en compte pour l’expérience utilisateur ?

Pour vous aider à déterminer comment hiérarchiser vos efforts, voici sept facteurs d’expérience utilisateur sur lesquels vous devez vous concentrer pour tirer parti efficacement du classement SEO d’un site.

  1. Contenu de haute qualité. Votre contenu doit offrir de la valeur, être pertinent, bien structuré et facile à utiliser. Guidez les utilisateurs en leur permettant de numériser le texte à l’aide de titres et d’images.
  2. Priorité au mobile. La recherche mobile prenant le dessus, commencez par concevoir un site à partir de la version mobile, puis adaptez-le aux écrans de plus grande taille au lieu de faire l’inverse. 
  3. Expérience de la page. Prenez en compte un ensemble de signaux qui mesurent la manière dont les visiteurs sur ordinateur et mobile interagissent avec les pages, en plus d’absorber des informations. Cela inclut les Core Web Vitals, l’interactivité, la stabilité visuelle, la convivialité mobile, le HTTPS et les directives interstitielles intrusives.
  4. Vitesse de page. La vitesse idéale de chargement des pages (pages de bureau et mobiles) est inférieure à trois secondes. Oui, Google privilégie les sites rapides par rapport aux sites plus lents.
  5. Optimisation sur page. Un must en référencement, l’optimisation on-page induit aussi de meilleurs taux de clics et des sessions de page plus longues, soit une meilleure  expérience utilisateur. Soignez vos méta-titres et vos méta-descriptions, et veillez à ajouter des balises de données structurées pour clarifier ce que vous proposez et améliorer votre classement.
  6. Liens internes. Les gens ont tendance à cliquer sur les liens internes dans vos pages d’articles pour obtenir plus d’informations sur le sujet traité. De tels liens sur les pages web créent un effet “trou de lapin”, qui peut inciter les internautes à rester plus longtemps sur votre site.
  7. Liens externes. En plaçant des liens externes dans votre contenu, vous signalez à Google que vous avez obtenu vos informations sur d’autres sites Web. Vous augmentez aussi vos chances que vos sources renvoient vers votre page Web. En termes d’expérience utilisateur, ces liens permettent à vos utilisateurs d’accéder à des sources originales.

Rassembler les équipes marketing et développement autour d’objectifs clairs, assurer entre elles une gestion de projet et une communication efficace. Ce seront des pré-requis précieux pour créer un équilibre dans votre stratégie globale.

Comment améliorer le référencement par l’UX ?

Un design UX de qualité augmente les chances d’obtenir un meilleur classement de votre site Web dans les résultats de recherche. 

En vrai, ce sont les deux faces d’une même médaille : le référencement génère du trafic vers vos pages, tandis que l’expérience utilisateur le maintient. 

Quels critères UX favorisent un meilleur référencement de vos pages SEO ? 

1. Titres et mise en forme du texte

Titraille et mise en forme du texte aident les internautes à balayer des contenus longs et à trouver ce qu’ils cherchent. . En retour, cela améliore le temps de lecture et, en fin de compte, augmente les performances globales de référencement de votre site.

  • Les titres sont importants pour les internautes et les moteurs de recherche, car ils décrivent le contenu des pages et sections du site web.
  • Les sous-titres (de <h1> à <h6>) révèlent aux lecteurs et aux moteurs de recherche le sujet de chaque section de texte, montrent la hiérarchie logique et guident les visiteurs dans leur visite, pour les aider à trouver le contenu qu’ils recherchent.
  • Les listes à puces sont utiles pour mettre en forme une énumération d’informations.Elles aident à diviser un texte en unités d’information concises. Elles facilitent la mémorisation des informations.
  • Les listes numérotées présentent des conclusions détaillées ou une séquence d’actions que les lecteurs doivent suivre.
  • Les marqueurs d’information tels que le texte en gras, en italique, fort et souligné attirent l’attention des lecteurs sur les parties importantes du texte et sur les moteurs de recherche. La taille des mots, les espaces négatifs et les différentes couleurs contribuent également à l’expérience utilisateur.
  • Les liens internes et externes contribuent à créer un équilibre entre les sources, ont un impact sur l’indexation des pages Web et, en termes d’expérience utilisateur, renforcent la confiance des utilisateurs et facilitent la navigation.

2. Images et hypermédia 

Sans visuels qui enrichissent l’expérience utilisateur de votre site mobile et pour ordinateur, vos pages paraîtront ennuyeuses et monotones, et les utilisateurs n’y passeront pas beaucoup de temps. En fonction de vos objectifs, vous pouvez utiliser différentes images pour illustrer le point que vous essayez de faire passer. 

Voici quelques conseils utiles en matière de design adaptatif pour assurer que vos éléments visuels servent l’expérience utilisateur et le référencement de votre site :

  • Utilisez le CSS et le HTML pour contrôler le contenu et la mise en page.
  • Optimisez la vitesse de chargement en compressant les images, en implémentant la mise en cache et la minification, en évitant le JS bloquant le rendu et en améliorant votre chemin de rendu critique.
  • Créez des noms de fichiers image descriptifs où les mots sont séparés par des traits d’union.
  • Pour décrire les images aux moteurs de recherche, ajoutez les attributs alt=”” et title=”” aux balises.
  • Faites preuve de créativité et utilisez vos propres images.

Notez que vos images peuvent être affichées sur Google Images. De plus, en suivant les directives de Google et en ajoutant un balisage de données structuré, vos images auront la possibilité d’apparaître sous forme de snippets riches.

4. Conception de sites Web interactifs 

Le design d’interaction (iXD) est le processus de conception d’un site Web basé sur une approche qui pousse les utilisateurs à interagir avec le site Web et ses produits/services pendant de plus longues périodes. Cela améliore l’indicateur critique du temps passé sur le site, ce qui, à son tour, offre une meilleure expérience de page aux utilisateurs et a un impact positif sur le classement de recherche de votre site.

Voici quelques éléments du design d’interaction que vous pouvez intégrer à votre site Web. Mais assurez-vous que votre fournisseur d’hébergement Web peut les prendre en charge :

  • Les boutons d’appel à l’action (CTA) sont les boutons utilisés sur les sites web et les pages d’atterrissage (landing pages) pour guider les utilisateurs vers des objectifs de conversion.
  • Les boutons d’icônes sociales permettent aux utilisateurs d’accéder rapidement au profil d’une entreprise ou d’un professionnel sur un réseau social.
  • Les boutons de partage permettent aux utilisateurs de partager un article, un produit ou un site web sur un réseau de médias sociaux.
  • Les formulaires permettent aux utilisateurs de saisir des informations personnelles ou d’autres données envoyées à un serveur pour traitement.
  • Le classement par étoiles ou classification par étoiles est une échelle de notation qui utilise des glyphes en étoile pour représenter les notes. Il est généralement utilisé pour évaluer des films, des restaurants, des hôtels et des fournisseurs. 
  • Les comptes à rebours créent l’urgence. Ils constituent l’un des moyens les plus efficaces de renforcer l’engagement des clients sur un site Web.
  • Les widgets de témoignages vous permettent d’afficher différents modèles de carrousels coulissants contenant des témoignages de clients. Ils aident les clients potentiels, mais réticents, à prendre une décision en présentant des témoignages de manière attrayante.

Tous ces éléments d’expérience utilisateur vous aideront à garder les utilisateurs sur votre site plus longtemps (un signal de classement positif) et à leur fournir de nombreuses façons d’interagir avec votre site Web et son contenu.

Conclusion

Associer les compétences en expérience utilisateur et en référencement est un atout majeur en stratégie Web. Cela permet de produire des expériences augmentées pour vos utilisateurs, qui ne se contentent plus de devoir lire un contenu textuel truffé de mots-clés, mais consultent des pages interactives qui répondent réellement à leurs besoins.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser !

Table des matières

Guide de référencement pour les concepteurs d’expérience utilisateur : comment améliorer le référencement avec des facteurs d’expérience utilisateur

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Nous cheminons, vous cheminez

Chaque mois, embarquez notre journal, comme plus de 7500 curieux.

    En soumettant le formulaire, vous acceptez de recevoir par e-mail nos informations. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.

    Un projet, une question ?

    On vous recontacte avec plaisir.

      Newsletter

      Formez-vous

      Il reste encore quelques places, inscrivez-vous

      Contactez-nous

      C'est à quel sujet ?

      Une question, un conseil ponctuel, besoin d’un chiffrage, en quête d’un partenariat au long cours en marketing inbound et contenu ? Parlez-nous de votre projet, sans engagement.

        Newsletter