5 étapes pour conduire et réussir son étude concurrentielle

L’étude concurrentielle est un redoutable outil d’aide à la décision. Surveillez de près les stratégies de vos concurrents et gardez l’avantage.

Que font vos concurrents ? Qui sont-ils ? En quoi peuvent-ils vous faire de l’ombre ? Que peuvent-ils vous apporter ? Pour répondre à ces questions,vous avez rendez-vous avec l’étude concurrentielle : un puissant outil marketing pour anticiper les mouvements de votre secteur. Grâce à une telle analyse compétitive, vous savez dans quelle mesure ou non vous êtes prêt à acquérir un avantage sur vos concurrents. Indispensable pour différencier sa marque et choisir des objectifs cohérents.

Conduire une étude concurrentielle en 5 étapes

Le simple fait de savoir ce qu’offrent vos concurrents n’est pas suffisant. Ce dont vous avez besoin, c’est d’une analyse concurrentielle documentée et récurrente, vous permettant de conserver l’avantage et même de prendre une longueur d’avance. L’étude concurrentielle relève aussi de votre intelligence économique au sens large. En tant qu’outil d’aide à la décision, elle vous donne une vision critique sur vos pratiques et stratégies et des pistes pour gagner en opportunités au sein de votre territoire concurrentiel.

Bref, il est grand temps de vous y mettre ! Voici 5 étapes pour conduire une étude de marché aussi productive qu’efficace. Objectifs : augmenter les ventes et renforcer votre capital marque.

1. Identifiez vos 10 concurrents les plus redoutables

Peu importe votre secteur ou la taille de votre entreprise, vous avez vos bêtes noires. Des concurrents poursuivant le même groupe de prospects qualifiés, qui ont toujours les mêmes idées que vous et vous subtilisent des clients potentiels. Vous les connaissez bien, ils sont dans le collimateur de votre veille concurrentielle habituelle.

Mais il y en a aussi d’autres, tapis dans l’ombre, dont vous ne soupçonnez pas encore l’existence. Sans compter ceux dont vous n’imaginez pas qu’ils puissent entrer en concurrence avec vous. Et pourtant : nos concurrents les plus redoutables sont rarement ceux qu’on croit.

Laissez vos certitudes au vestiaire et faites tourner quelques outils d’analyse de la concurrence sur les moteurs de recherche. Demandez à Google qui se positionne dans les premiers résultats sur les produits et services que vous offrez, mais aussi sur les mots-clés de votre matrice de référencement.

2. Réalisez un benchmark concurrentiel sur les contenus

Une fois vos concurrents identifiés, vous pouvez passer aux choses sérieuses de votre étude concurrentielle. Vous rentrez plus avant dans l’analyse et l’étude de marché. Commencez par observer l’usage qu’ils font de leur marketing de contenu. C’est un bon point d’entrée pour vous aider à identifier de nouvelles opportunités.

Quels types de contenu ? À quelle fréquence ? Sous quel format ? Avec quelle diffusion ? Proposent-ils du contenu premium ou exclusivement en libre accès ? Inventoriez et localisez les points forts de leur stratégie de contenu. Là où vous voyez de la qualité, du rythme et des sujets phares que vous ne traitez pas, vous pouvez déjà planifier d’investir plus d’efforts et de ressources.

Ils produisent de magnifiques études de cas ? Pas étonnant qu’ils vous surclassent dans vos campagnes de génération de leads. Ils publient 3 articles de blog par semaine, et vous un seul petit billet toutes les lunes ? Pas étonnant qu’ils génèrent plus de trafic.

3.  Analysez la structure de leur stratégie SEO

Vous aussi vous publiez à intervalle régulier, du contenu pertinent et attrayant, à un niveau de qualité des plus élevés ? Mais alors, que font-ils de plus pour réussir mieux que vous ? Il est fort possible qu’ils soient plus avancés dans leur stratégie de référencement éditorial et l’optimisation pour les moteurs de recherche.

Dans votre étude concurrentielle, pensez donc à analyser les contenus de vos concurrents à la lumière de leur structure SEO. Quels usages font-ils des mots-clés ? Comment sont-ils organisés dans l’architecture de la page ? Quel est le degré de profondeur de leur maillage interne ? Tirez un bilan détaillé de cette analyse pour améliorer vous aussi le référencement de vos dispositifs digitaux.

4. Sondez la maturité sociale de la concurrence

La présence et la pénétration des entreprises sur les réseaux sociaux devient chaque jour plus importante pour fédérer leurs communautés et accroître leur notoriété de marque. Ils sont un excellent support au marketing conversationnel et à la viralisation des contenus.

Votre étude concurrentielle doit vous informer sur la maturité sociale de vos concurrents. Sont-ils actifs ? Enregistrent-ils beaucoup d’interaction ? Font-ils preuve de créativité et de sagacité pour communiquer avec leurs cibles ? Faites le plein de bonnes idées et d’inspirations pour donner du muscle à votre propre animation communautaire.

5. Planifiez les pistes d’amélioration

L’étape ultime de votre étude concurrentielle. À ce stade de votre audit de la concurrence, vous avez une vision plus précise et détaillée des points forts de vos compétiteurs. Il est donc temps de tirer les bonnes conclusions et de cartographier les opportunités pour votre entreprise.

Quels sont les domaines clés à améliorer ? En création et idéation de contenu, en optimisation SEO et en engagement sur les réseaux sociaux. Planifiez vos interventions et pensez déjà à mettre en place des indicateurs de performance. Vous pourrez ainsi évaluer concrètement les bénéfices de votre audit et de votre benchmark concurrentiel.

 

Vous cherchez un partenaire expérimenté pour conduire votre étude concurrentielle ? Voyez comment nous pouvons vous aider avec un regard extérieur sur les stratégies de vos concurrents.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.