Un plan de contenu, ça se ravitaille et ça s'engraisse !

Votre plan de contenu crie famine ? Au menu : 7 façons de nourrir votre programme éditorial et de ménager vos efforts de production dans le temps.

Le marketing de contenu ne fait plus débat, nous sommes tous convaincus de son utilité et de son haut potentiel de conversion. Mais dans la pratique, des obstacles peuvent encore être importants pour implémenter une vraie stratégie éditoriale et surtout nourrir son plan de contenu dans le temps. Découvrez 7 façons efficaces de mettre du beurre dans les épinards.

Alimenter son plan de contenu, un vrai défi

Ainsi, d’après une étude conjointe de la Content Marketing Institute, de LinkedIn et de Forrester :

  • 57 % des entreprises ont du mal à produire du contenu de manière cohérente ;
  • 51 % citent le manque de temps et de ressources comme un obstacle majeur ;
  • 72 % des spécialistes du marketing B2B identifient un manque d’implication des équipes dans les efforts de marketing de contenu.

La conclusion, c’est que seulement 30 % des professionnels estiment que leur organisation est efficace en matière de marketing de contenu. Et pour cause, concevoir, planifier, rédiger et optimiser du contenu mobilise de l’énergie et de l’huile de coude. Avoir une stratégie et un plan de contenu ne suffit pas, encore faut-il générer des contenus en qualité et en quantité suffisantes.

Au menu, 7 façons de substanter votre plan de contenu

Inventoriez votre base documentaire

Commencez avec ce que vous avez déjà dans les manches. L’audit de contenu est votre ami pour identifier ce savoir intemporel que vous avez déjà produit et qui constitue votre base documentaire. Recycler des sujets et des idées de contenu fait partie des bonnes pratiques en management éditorial. Particulièrement adaptée aux petites structures, cette stratégie permet de ravitailler rapidement votre plan de visibilité et d’engagement.

Planifiez votre calendrier éditorial

Le calendrier éditorial, aussi, est votre ami ! Objectif : planifier et ventiler au mieux vos efforts éditoriaux. En anticipant vos temps forts et en mettant sur pied une véritable carte thématique, vous inscrivez votre plan de contenu dans une logique à court, moyen et long terme. Idéalement, sur 6 ou 12 mois, en définissant l’équilibre des formats et en identifiant les canaux de diffusion.

Recrutez les bons contributeurs

Comprenez : les contributeurs les plus probants, les plus experts dans votre domaine. Plus vous avez de personnes impliquées pour alimenter votre production de contenu, plus les efforts éditoriaux sont répartis et supportables. Commencez par recruter des contributeurs en interne, avec une brève entrevue pour recueillir leur témoignage et leur expertise sur le sujet à traiter. Et pourquoi ne pas mobiliser une agence éditoriale spécialisée ? Elle vous aide aussi à consolider votre identité et votre autorité de marque.

Faites durer le plaisir…

Exit les dispositifs éditoriaux à usage unique ! Pour votre plan de contenu, aussi, adoptez la philosophie zéro déchet. Réutilisez vos actifs de contenu avec des messages de marketing social continus, des billets de blog mettant en évidence les points clés d’un livre blanc déjà publié ou des e-mails de relance pour réveiller votre base de prospects. Identifiez vos contenus de pierre angulaire et faites en sorte qu’ils restent pertinents et visibles pendant des mois, voire des années !

Partagez les succès de vos clients

Pontifier sur les problèmes est une chose, pouvoir montrer votre capacité à les résoudre en est une autre. Intégrez à votre plan de contenus des études de cas et des témoignages de terrain Ne cherchez pas à vendre dans ces contenus de preuve sociale. Au contraire, laissez la parole au principal intéressé : votre client. C’est lui qui est garant de l’efficacité de vos solutions.

Sollicitez les experts et les influenceurs

Vous connaissez des personnes influentes dans votre secteur qui ont un point de vue intéressant qui souligne votre stratégie ? Foncez ! Partagez leurs contenus et offrez-leur de la visibilité sur vos canaux. L’ajout de perspectives tierces à votre plan de contenu ne renforce pas seulement vos efforts éditoriaux, vous gagnez aussi en crédibilité en attirant les opinions extérieures.

Répondez aux questions

Qui, quoi, où, quand et pourquoi. Quelles questions se posent vos cibles dans les moteurs de recherche ? En les ciblant, vous augmentez votre chances SEO de gagner des positions, oui, mais vous faites aussi le plein d’idées de contenu à valeur utile. Prévoyez de les traiter via des articles de blog, des livres blancs et pourquoi pas des podcasts ou des webinars ? Pensez acquisition !

Encore faim ? Vous reprendrez bien encore un peu de contenus clients et de storytelling de marque !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.