L'audit de contenu SEO, arme de décision massive

Votre stratégie de référencement fait chou blanc ? Les résultats de votre marketing éditorial sont en berne ? Vous n’y couperez pas, un audit de contenu SEO s’impose.

Quand les choses vont mal, on est parfois tenté de vouloir faire table rase et de tout reprendre à zéro. Cela peut fonctionner pour des résolutions personnelles, mais autant dire que, pour une stratégie marketing orientée référencement, c’est se tirer une balle dans le pied. Vous avez un patrimoine éditorial, construit au fil du temps. Pourquoi, il ne paie pas, alors ?

S’il est de valeur, c’est qu’il n’est peut-être pas suffisamment valorisé. Comprenez que vos contenus ne rencontrent sans doute pas, encore, leur public. Pour pallier ce manque de résultats et développer votre potentiel de positionnement et de conversion, il existe un outil miracle : l’audit de contenu SEO. Explications.

Un audit de contenu SEO, pourquoi et comment ?

Conduire un audit de contenu SEO, c’est passer au peigne fin votre contenu actuel sur site pour voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, ce qui vous positionne en tête de classement et ce qui vous plombe, ce qui génère du trafic qualifié et ce qui entraîne des visites parasites, ce qui convertit vos cibles et ce qui rend vos efforts contre-productifs.

Ceci étant dit, la réalisation d’un audit de contenu SEO prend du temps et est un travail fastidieux, que d’aucuns trouvent rebutant. Est-ce une raison suffisante pour faire l’impasse ? La réponse est non : un audit de référencement basé sur vos contenus est une sorte de mal nécessaire. Véritable outil d’aide à la décision, il vous indique où concentrer vos efforts futurs pour générer de meilleurs prospects, conclure plus de vente, améliorer la pertinence et le succès de votre marketing de contenu.

Une méthodologie d’audit en 4 étapes seulement

Vu la relative lourdeur de la tâche, autant se simplifier la vie. Voici quatre étapes à suivre pour effectuer un audit de contenu SEO rapide et efficace :

  1. Rassembler votre équipe d’auditeurs.

    Pour rendre votre processus d’audit moins stressant et plus opérant, décidez dès le départ qui doit être impliqué. Seules les personnes concernées et qui ont du temps à y consacrer doivent faire partie des membres de l’équipe : en priorité, donc, les responsables contenu, les référenceurs et SEO managers, les analystes qui mesurent les résultats. Pas la peine de ratisser plus large, une équipe réduite de 4 à 5 personnes suffit amplement.

  2. Dresser l’inventaire de vos contenus actuels.

    Votre équipe constituée, entrons dans le vif de l’audit de contenu SEO. Rassemblez et organisez le contenu de votre site, tout le contenu : pas seulement vos articles de blog, mais aussi ce qui figure en vitrine de votre page d’accueil, vos pages d’atterrissage, vos fiches produits si vous un site e-commerce, vos argumentaires de vente divers et variés, sans oublier vos contenus protégés en accès premium. Commencez à remplir une feuille de calcul avec, pour chaque pièce de contenu, les données utiles suivantes :
    les détails généraux :  titre et l’URL de la page, les métadonnées, le nombre de mots
    les mesures de performance : visites, pages vues, temps de lecture, taux de clic
    les liens : maillage interne, liens entrants, trafic référent, signaux sociaux
    le degré d’importance : profondeur, niveau hiérarchique, chemin d’accès

  3. Interroger et faire parler vos données.

    Tout professionnel du marketing sait ça, ou plutôt devrait savoir ça : on ne retire pas de valeur des données elles-mêmes, mais des informations qu’on peut en tirer. À cette étape de notre audit de contenu SEO, il faut donc faire parler les données. Et la meilleure méthode pour faire parler une donnée, c’est de lui poser des questions, en lui tirant les vers du nez, en somme. Avec votre équipe d’auditeurs, dressez une liste de questions clés à soulever pour analyser les chiffres de chaque contenu : est-il souvent consulté, quelle est sa portée organique, comment performent ses appels à l’action, retient-il l’attention, a-t-il généré ou non des entrées de formulaire, etc.

  4. Passer à l’action sur base des résultats.

    Nous voici déjà à la 4e et dernière étape de notre audit de contenu SEO. Après avoir retracé l’histoire de vos contenus, évaluer l’état présent de leur performance, il est temps maintenant de vous projeter dans le futur. À l’issue de l’analyse, vous constatez en effet que certains contenus sont performants tels quels, tandis que d’autres nécessitent des mises à jour mineures ou même une refonte complète. Pour ceux qui sont tout à fait obsolètes, mieux vaut les supprimer. On fait donc dans l’élagage de contenu. Dans votre feuille de calcul, indiquez le sort à réserver à chaque contenu, en documentant et en planifiant les étapes suivantes : qui doit faire quoi, comment et quand.

Résultat d’audit : un exemple concret

À l’issue de votre audit de contenu SEO, vous vous apercevez qu’un article de votre blog, auparavant performant, s’est essoufflé – qu’au fil du temps, le classement des mots-clés a diminué. En analysant les données sur site, vous vous rendez compte que le trafic organique a chuté considérablement et que le peu de visiteurs que vous avez sur la page ne s’engage pas. De toute évidence, des ajustements s’imposent.

Grâce à votre inventaire de contenu, vous voyez que vous avez trois articles de blog qui couvrent à peu près le même sujet. Action : créer un nouveau contenu sur base de ces quatre articles et rediriger les anciennes URL vers la nouvelle publication. Un contenu optimisé, mis à jour, avec de nouveaux liens, des mots-clés recherchés par vos cibles, des incitants à l’action convaincants. Résultat : en 3 mois, votre page a déjà amassé plus de 3 500 vues, abouti à 25 soumissions de formulaires et généré 15 leads qualifiés. Vous avez saisi, là, une opportunité de contenu lucrative !

Vous manquez de ressources ?
Externalisez votre audit de contenu SEO

Si vous ne disposez pas des ressources humaines nécessaires pour effectuer un audit de contenu SEO en interne, envisagez de faire appel à une agence marketing spécialisée en stratégie de référencement et en optimisation pour la conversion. Vous profiterez, dans le même temps, d’un regard extérieur et impartial sur votre patrimoine éditorial. Et ça, c’est toujours bon à prendre.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

En complétant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des informations relatives aux services proposés par Wearethewords. Vous pourrez bien sûr vous désabonner à tout moment.

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.