Les pièges à éviter en e-commerce

Les pièges à éviter en e-commerce

Le secteur de l’e-commerce connaît une forte croissance. Mais c’est aussi un secteur qui change en permanence et la concurrence y est très rude. Pour réussir, vous devez adapter votre stratégie marketing et éviter quelques pièges de l'e-commerce que nous décryptons dans cet article.

Chaque jour, de nouveaux commerçants franchissent le pas en lançant leur boutique en ligne. Pour beaucoup d’entre eux, l’e-commerce est l’eldorado : pas besoin d’être derrière le comptoir, des acheteurs en ligne de plus en plus nombreux et des commandes passées 24h sur 24.

Mais si le secteur de l’e-commerce affiche en effet une forte croissance, et le nombre d’acheteurs en ligne croît d’année en année, s’y lancer n’est pas si simple. C’est un secteur toujours plus concurrentiel, et les e-commerçants doivent sans cesse adapter leur stratégie marketing à un marché qui change en permanence.

Pour garantir le succès de votre boutique en ligne, voici les principaux pièges à éviter lorsqu’on se lance dans l’e-commerce.

1. S’imaginer que l’e-commerce est facile

Consacrez du temps à votre boutique en ligne si vous voulez réussir.

Le dynamisme du secteur de l’e-commerce donne la fausse impression qu’il suffit de créer une boutique en ligne pour rencontrer le succès sans trop d’effort. Le premier piège est donc de s’imaginer que l’e-commerce est facile et que tout se fait tout seul. Bien au contraire, vous devez consacrer du temps à votre boutique en ligne si vous voulez réussir.

L’une des premières choses à faire est de s’assurer de bien décrire et présenter ses produits. Vos descriptions doivent mettre en avant les fonctionnalités et les bénéfices de vos articles. Beaucoup de nouveaux e-commerçants négligent le contenu de leur site. Pourtant, un contenu de qualité améliore le référencement naturel du site, ainsi que l’expérience utilisateur.

Évitez de vous fixer des objectifs trop ambitieux en termes de performance et de chiffre d’affaires. Le succès peut prendre du temps. Soyez donc patient, améliorez sans cesse votre boutique en ligne, et n’hésitez pas à expérimenter de nouvelles choses à petites doses.

2. Ne pas planifier sa stratégie e-commerce

Le SEO reste bien entendu une partie très importante de la stratégie e-commerce.

Votre entreprise de vente en ligne aura du mal à se développer si vous ne prenez pas le temps d’élaborer une bonne stratégie e-commerce. Comme pour l’élaboration d’une stratégie SEO, votre stratégie e-commerce devrait dans un premier temps se focaliser sur la planification et l’orientation de vos futurs efforts là où ils seront le plus payants.

Le SEO reste bien entendu une partie très importante de la stratégie e-commerce, si vous voulez maximiser votre visibilité sur les moteurs de recherche. Une stratégie de référencement mal ficelée risquerait de vous faire passer derrière vos concurrents et de perdre des clics et des ventes.

Vous aurez également besoin de vous équiper de certains outils incontournables comme Google Analytics pour analyser le comportement de vos utilisateurs. Les données récoltées vous permettront aussi de mesurer les performances de votre stratégie e-commerce et de faire les ajustements nécessaires.

3. Mal identifier sa cible

Vous pouvez identifier votre cible en réalisant une étude de mots-clés.

L’un des pièges de l’e-commerce à éviter est aussi de ne pas prendre le temps de bien connaître sa cible et identifier les étapes de son processus d’achat en ligne. Vous pouvez identifier votre cible en réalisant une étude des mots-clés utilisés par les internautes sur Google et les autres moteurs de recherche. Cette analyse vous permettra de positionner vos produits comme une réponse à ces besoins et questions des consommateurs.

Pour connaître la façon dont vos clients recherchent l’information sur Internet, vous pouvez utiliser des outils tels que Google Keyword Planner ou SEMRush. Ils vous aideront à faire ressortir les expressions et mots-clés utilisés par votre cible tout au long de son processus d’achat.

4. Négliger le marketing en ligne

Vous devez y consacrer le budget nécessaire pour garantir une bonne visibilité à votre site.

Une autre erreur à ne pas commettre en e-commerce est de négliger le marketing en ligne. En effet, tout comme le commerce traditionnel, le commerce en ligne aussi nécessite un travail de communication. Chose que certains petits e-commerçants négligent. Pourtant, sur le web, le marketing relève une importance plus grande encore. Et vous devez y consacrer le budget nécessaire pour garantir une bonne visibilité à votre site de vente en ligne.

Si vous êtes dans la phase de lancement, vous dépendrez probablement des publicités (Google Ads, publicité Facebook) pour attirer vos premiers clients. Ensuite, vous pourrez pendre le temps de développer votre référencement naturel en intégrant par exemple les bons mots-clés dans vos fiches produits. Un bon SEO vous permettra de bien positionner vos produits sur les moteurs de recherche pour que les clients les trouvent plus facilement.

Vous pouvez également ajouter à votre stratégie marketing en ligne d’autres actions comme :

5. Ne rien faire pour optimiser le tunnel de conversion

Si votre tunnel de conversion n’est pas optimisé, vous risquez de perdre des prospects à chaque étape.

En e-commerce, le tunnel de conversion (ou tunnel d’achat) correspond au parcours emprunté par les visiteurs sur votre site. Votre objectif est de transformer vos visiteurs en acheteurs, puis de les fidéliser. Si votre tunnel de conversion n’est pas optimisé, vous risquez d’avoir des fuites qui pourraient vous faire perdre des prospects à chaque étape de votre tunnel.

Pour éviter le piège du tunnel de conversion mal optimisé en SEO, voici quelques actions que vous pouvez mener :

Attirer les clients

N’hésitez pas à utiliser tous les canaux à votre disposition pour attirer des clients vers vos produits en ligne. Référencement naturel, publicité Google, médias sociaux, webinaires… Le tout est de savoir comment utiliser tous ces canaux ensemble.

Optimiser la conversion

Le taux de conversion entre un achat en ligne et un achat dans un magasin physique est très différent. En effet, seulement 1 à 3% des internautes effectuent une conversion sur une boutique en ligne, contre 55% des consommateurs qui se rendent en boutique.

Un moyen d’améliorer le taux de conversion sur votre boutique en ligne est d’humaniser au maximum l’expérience sur votre site. Vous pouvez par exemple intégrer un chat en ligne pour répondre aux questions des consommateurs et les accompagner dans le processus d’achat.

Fidéliser les clients

L’une des clés pour rentabiliser votre stratégie e-commerce est de rester en contact avec vos clients à travers le temps pour entretenir une relation forte. Le but est de créer une relation durable et de confiance. Pour ce faire, n’hésitez pas à valoriser au maximum vos clients (au moyen de stratégies d’e-mailing par exemple), et à rester à leur écoute.

Fidéliser ses clients offre deux principaux avantages :

  • Ils n’hésiteront pas à revenir faire des achats sur votre boutique en ligne.
  • Ils se transformeront en ambassadeurs de votre marque.

Pour conclure…

L’industrie de l’e-commerce est en plein essor et tend à devenir un canal indispensable pour de nombreuses industries. Une tendance amplifiée par les récents bouleversements sociaux et sanitaires. Avec une compétition prévue à la hausse, avoir une stratégie e-commerce forte et bien conçue est plus que jamais essentiel pour se démarquer. Les pièges énumérés ci-dessus devraient vous permettre d’y voir plus clair et de mettre toutes les chances de votre côté.

Besoin d’un coup de pouce pour booster les performances de votre boutique en ligne ? Marketing de contenu, expérience de recherche et ingénierie éditoriale sont nos domaines d’expertises pour l’e-commerce. Contactez-nous !

Table des matières

Les pièges à éviter en e-commerce

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Nous cheminons, vous cheminez

Chaque mois, embarquez notre journal, comme plus de 7500 curieux.

    En soumettant le formulaire, vous acceptez de recevoir par e-mail nos informations. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.

    Un projet, une question ?

    On vous recontacte avec plaisir.

      Contactez-nous

      C'est à quel sujet ?

      Une question, un conseil ponctuel, besoin d’un chiffrage, en quête d’un partenariat au long cours en marketing inbound et contenu ? Parlez-nous de votre projet, sans engagement.