Référencement bing : quelle stratégie en 2023

Référencement bing : quelle stratégie en 2023

En matière de SEO, il n’y a pas que Google. Bing aussi est un moteur de recherche sur lequel vous devriez concentrer vos efforts de référencement. Voici la stratégie à adopter en 2023 pour renforcer votre référencement Bing et augmenter la visibilité globale de votre site.

Pour la plupart des spécialistes du marketing, Google est la seule chose qui vient à l’esprit lorsqu’on parle de référencement ou de SEO. On pense généralement qu’une fois qu’on a réussi à plaire au géant de la recherche, les autres moteurs de recherche suivront et nous enverront du trafic. La plupart des gens ignorent ainsi que le deuxième moteur de recherche le plus populaire au monde peut également être un canal très rentable.

En effet, si Google a continué à dominer le marché mondial de la recherche web en 2022, avec une part de 83,84 %, les moteurs de recherche challengers tels que Bing de Microsoft ont gagné du terrain au cours de ces dernières années.

Dans cet article, nous verrons comment optimiser votre référencement sur Bing en 2023 afin de générer plus de trafic vers votre site Web et augmenter vos ventes.

Pourquoi le référencement Bing est-il important en 2023 ?

Au cours des trois dernières années, la part de marché de Bing est passée de 3,99 % à 8,88 %.

Il faut dire que la guerre fait rage actuellement entre les géants de la recherche Web, surtout avec l’avènement de la dernière révolution en date en matière d’intelligence artificielle : ChatGPT.

Pour ne pas se laisser distancer par OpenAI, la société américaine à l’origine de ChatGPT, Google a dévoilé début février 2023 son alternative à ChatGPT, baptisé « Bard ». Cette IA aura pour mission d’emmener le moteur de recherche de Google à un tout autre niveau. De son côté, Microsoft a présenté, un jour après l’annonce de Google, son nouveau Bing qui intègre comme par hasard la technologie de ChatGPT.

Tout comme Google, Bing (ou « Microsoft Bing ») propose une large gamme de services de recherche, notamment la recherche Web, la recherche de vidéo, la recherche d’image et un service de cartographie.

Bien qu’il vive dans l’ombre de Google, le moteur de recherche de Microsoft a gagné du terrain ces dernières années. Google conserve une part de 83,84 % du marché mondial, soit une baisse par rapport aux 89,95 % de part de marché il y a de cela trois ans. Au cours de la même période, la part de marché de Bing est passée de 3,99 % à 8,88 %.

Ensemble, Bing et Google détiennent actuellement près de 93 % de la part de marché mondiale des moteurs de recherche. Yahoo (désormais propulsé par Bing) arrive derrière avec 2,55 %, suivi de Yandex et Baidu (les moteurs de recherche les plus utilisés en Russie et en Chine respectivement).

C’est en grande partie à cause de l’intense rivalité entre Bing et Google que des points de divergence sont apparus entre les deux moteurs de recherche, poussés par la nécessité de se différencier et d’augmenter ainsi leurs parts de marché.

En somme, même si Google est le moteur de recherche dominant, il peut être judicieux de ne pas tout miser sur un seul moteur de recherche. En étant référencé sur Bing en plus de Google, vous pouvez augmenter votre visibilité en ligne et attirer un public différent.

Bing vs Google : Différences dans les facteurs de classement

Les méta-descriptions jouent un rôle beaucoup plus important dans l’évaluation d’un site Web par Bing que dans l’évaluation de Google.

Il existe de nombreuses similitudes dans les facteurs de classement SEO pris en compte par Google et Bing. Cependant, il est également clair qu’il existe des différences significatives dans la pondération appliquée à certains facteurs de classement lorsque nous comparons les résultats de Bing et de Google.

De nombreuses différences entre les processus de classement de Bing et de Google se situent à l’intersection de la technique et du contenu dans le référencement. Par exemple, le traitement des métadonnées et d’autres signaux sur une page web diffère considérablement entre les deux moteurs de recherche, en grande partie en raison des différentes manières dont ils tentent de comprendre les sites sur le Web.

En particulier, les méta-descriptions jouent un rôle beaucoup plus important dans l’évaluation d’un site Web par Bing que dans l’évaluation de Google. De même, Bing accorde plus d’attention à la présence de mots clés cibles dans le texte d’ancrage, alors que Google ne se concentre pas autant sur cet élément.

On notera également que Bing s’appuie davantage sur les données conventionnelles pour comprendre le contenu d’un site web : mots-clés, titres de page et métadonnées. Google, en revanche, s’intéresse moins à ces facteurs en raison de sa meilleure interprétation du langage en contexte (en particulier depuis l’avènement des mises à jour RankBrain et BERT). Dans l’ensemble, cela rend le référencement Google plus difficile que le référencement Bing.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à lire notre article (cité sur le blog de SemRush) sur les différences SEO entre le référencement Bing et le référencement Google :

Quelle stratégie de référencement Bing adopter en 2023 ?

Voici les principales actions que vous pouvez mener pour optimiser votre SEO sur le moteur de recherche Bing en 2023 et au-delà.

1. Faites indexer votre site Web par Bing

Étant donné que Bing alimente désormais aussi Yahoo, vous devrez soumettre votre site Web uniquement aux Webmaster Tools de Bing pour les deux moteurs de recherche. La première étape consiste à créer un compte Bing (si vous n’en avez pas encore). Ensuite, vous pouvez vous rendre sur la page Bing Webmaster et remplir les formulaires pour soumettre votre site. Vous aurez également besoin de l’adresse URL du sitemap XML de votre site Web.

Une fois que c’est fait, la prochaine étape consiste à vérifier la propriété de votre site en copiant et en collant un certain code au bon endroit sur votre site Web.

Lorsque vous avez terminé tout cela, votre site Web devrait être indexé en quelques minutes et vous commencerez à constater du trafic organique entrant après un certain temps.

2. Rédigez toujours un excellent contenu

Vous avez sans doute déjà entendu le célèbre cliché selon lequel “le contenu est roi” sur Internet. En effet, pour bien vous référencer sur Bing, vous avez besoin d’un contenu de qualité pour répondre aux exigences strictes du moteur de recherche.

Pour maximiser vos chances d’être bien classé sur Bing en 2023, vous devez vous concentrer sur l’écriture de contenu de haute qualité, bien documenté, avec beaucoup de bonnes images aussi.

Vous ruinerez simplement vos chances de classement sur Bing si la qualité de votre contenu est inférieure à cette norme.

3. L’engagement des utilisateurs est vital

L’engagement des utilisateurs, ou Pogosticking, est l’un des facteurs de classement les plus importants de Bing, et vous ne pouvez pas l’ignorer. Le Pogosticking c’est quand quelqu’un effectue une recherche, clique sur un lien, voit que ce n’est pas ce qu’il cherche et appuie immédiatement sur le bouton de retour pour revenir au résultat de recherche d’origine. Cet événement est également mesuré avec précision dans Google Analytics dans la section “taux de rebond“.

Donc, si les internautes visitent votre site Web à partir des résultats de recherche (SERP) et cliquent sur le bouton “retour”, c’est un signe clair d’une mauvaise expérience utilisateur pour Bing.

Cependant, si les internautes visitent votre site Web et ne reviennent pas aux SERP pour continuer la recherche, c’est un signal fort, et Bing vous récompensera avec un classement plus élevé.

4. Utilisez correctement les mots-clés

L’utilisation de mots-clés s’est avérée être un facteur de classement essentiel dans les moteurs de recherche, et Bing n’est pas une exception. Alors que des facteurs tels que les liens internes sont plus importants pour Google que pour Bing, les mots-clés pertinents et contextuels sont de la plus haute importance pour Bing. C’est pourquoi les blogs sont encore aujourd’hui l’une des formes les plus populaires de marketing de contenu.

Vous devez vous assurer que chaque page de votre site est bien optimisée avec des mots-clés pertinents et d’autres termes connexes qui donnent des informations descriptives autour de vos mots-clés cibles.

Tout comme Google, les algorithmes de Bing prennent en compte les 5 à 7 mots connexes pour chaque mot-clé ainsi que sa densité dans le contenu. Vous ne pouvez pas simplement bourrer votre contenu de mots-clés pour bien vous classer sur Bing. Vous devez être créatif et naturel dans l’utilisation de vos mots-clés pour avoir un réel impact.

5. Les signaux sociaux sont importants

Assurez-vous que les signaux des réseaux sociaux (Like, partage sur Facebook, retweet…) font partie de vos tactiques globales de référencement, car ils affectent votre classement dans Google et Bing. Cependant, Bing dépend beaucoup plus des signaux sociaux que Google.

Par conséquent, tirez parti de la puissance des médias sociaux et vous bénéficierez davantage des deux moteurs de recherche en termes de classement.

6. Le texte d’ancrage est également important

Bing accorde plus d’importance à l’utilisation de texte d’ancrage (le texte cliquable d’un lien) que Google. Ainsi, si vous souhaitez vous classer pour “équipement de randonnée”, vous avez besoin de liens qui utilisent “équipement de randonnée” comme texte d’ancrage. De plus, Bing n’est pas aussi bon que Google en ce qui concerne la correspondance des mots-clés. Alors que Google est doué pour identifier le contexte autour d’un mot clé et les synonymes, Bing a besoin d’être nourri à la cuillère.

Toutefois, faites bien attention à la sur-optimisation de vos textes d’ancrage, car cela pourrait déclencher le filtre Google Penguin et pénaliser votre site.

Pour aller plus loin…

7. La structure et le code du site sont essentiels

Bing offre d’excellents conseils concernant le codage et la structure de votre site Web. Premièrement, il suggère que le contenu de qualité soit conservé près de la surface. En d’autres termes, aucun de vos contenus ne doit être à plus de trois clics de la page d’accueil de votre site.

En outre, il est également bon d’utiliser un fil d’Ariane (breadcrumb) aussi précis que possible. Par exemple, vous pouvez choisir quelque chose comme :

Accueil => Chaussures => Chaussures pour enfants

Avec cette structure, vous serez en accord avec l’un des facteurs clés de classement de Bing.

8. L’autorité de la page compte aussi

Lorsque vous comparez les résultats de Bing et de Google, une autre chose que vous remarquerez est que Bing n’accorde pas autant de poids aux backlinks. Cependant, le moteur de recherche de Microsoft accorde beaucoup de poids à l’autorité du site.

En d’autres termes, il est plus facile de classer un nouveau nom de domaine dans Google que dans Bing. Avoir un ancien domaine vous donnera donc un coup de pouce supplémentaire dans votre référencement Bing.

9. L’optimisation globale des pages est déterminante sur Bing

L’optimisation des pages est tout aussi importante pour le SEO sur Bing que pour Google. Vous devez faire bon usage des :

  • Méta-titres
  • Mots-clés
  • Méta descriptions

Bing accorde beaucoup d’importance aux balises de titre. Tout comme avec Google, il est conseillé d’avoir une balise H1 pour chaque page afin d’établir le sujet principal. Ensuite, vous pouvez utiliser les balises H2 et H3 pour les sous-thèmes.

10. Assurez-vous que votre site a une bonne vitesse de chargement

Le temps de chargement de votre site Web a également un impact direct sur la façon dont Bing classe vos pages. Pour améliorer la vitesse de votre site, certaines des actions rapides consistent à :

  • Optimiser les images
  • Réduire le CSS, JavaScript et HTML
  • Mettre à jour l’hébergement
  • Réduire les redirections
  • Minimiser les requêtes HTTP
  • Utiliser un réseau de diffusion de contenu (CDN)
  • Mettre en place Google AMP
  • Prioriser le chargement différé (Lazy loading)

Pour conclure…

Bien qu’ils ne puissent pas être comparés à Google en termes de génération de trafic, la combinaison de Bing et Yahoo reste une option de recherche solide utilisée par des internautes du monde entier. Et donc une importante source de trafic pour votre site web.

Par ailleurs, la concurrence est plus rude sur Google, et donc, ils utilisent beaucoup de filtres pour rendre leur travail plus facile et notre travail plus difficile. Le référencement Bing par contre est plus facile, moins compétitif et peu de personnes font des efforts pour se classer sur ce moteur de recherche. C’est donc une véritable aubaine pour vous !

Vous souhaitez établir une stratégie SEO performante sur Google et Bing ? N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Table des matières

Référencement bing : quelle stratégie en 2023

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Nous cheminons, vous cheminez

Chaque mois, embarquez notre journal, comme plus de 7500 curieux.

    En soumettant le formulaire, vous acceptez de recevoir par e-mail nos informations. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données personnelles, consultez notre politique de confidentialité.

    Un projet, une question ?

    On vous recontacte avec plaisir.

      Newsletter

      Formez-vous

      Il reste encore quelques places, inscrivez-vous

      Contactez-nous

      C'est à quel sujet ?

      Une question, un conseil ponctuel, besoin d’un chiffrage, en quête d’un partenariat au long cours en marketing inbound et contenu ? Parlez-nous de votre projet, sans engagement.

        Newsletter