Quelle stratégie de contenu adopter en 2022 ?

Une stratégie de contenu, en 2022, est-ce que ça a toujours du sens ? N’a-t-on pas tout vu, tout fait ? Entre réinvention du discours de marque, recyclage et performance multimédia, il y a encore du chemin à parcourir.

En 2022, faut-il se réinventer ? Oui, certainement. Parce qu’après deux années de chamboule-tout, entre crise sanitaire, crise climatique et crise économique, il faut pouvoir retrouver une voix qui fait écho dans le monde digital. Et surtout dans les attentes, toujours plus précises, de consommateurs qui ne veulent plus de bullshit.

Une stratégie de contenu qui fait sens

La forme d’une stratégie de contenu, pour autant, ne se réinvente pas. C’est un cycle vertueux :

  • On mesure les performances actuelles pour en tirer des enseignements
  • On planifie les messages, les médias et les contenus
  • On performe en mettant en place une logique dialogique avec les communautés

Pour le fond, c’est une autre paire de manches. Vous le savez : plus personne ne se fait avoir par un contenu à faible valeur ajoutée. Ni vos lecteurs, ni Google. Pour qu’un message passe, il doit être utile, agréable à lire, proposer un axe original … et se démarquer d’une concurrence toujours grandissante. 

Entre originalité, valeur et cocréation

Et c’est souvent ici que le bas blesse : un axe original. Que pouvez-vous dire qui n’ait pas déjà été dit ? Comment pouvez-vous vous démarquer en vendant des vêtements ou des maisons, quand vous savez que vous avez une centaine de concurrents dans les alentours ?

Déjà, votre originalité tient en votre discours de marque. C’est une valeur ajoutée certaine, et quand on parle de valeurs, on parle aussi de votre discours EN TANT qu’employeur et qu’acteur à part entière de la société. Une marque ne peut plus se poser uniquement en vantant une qualité de prestation : elle doit aussi parler de ses valeurs intrinsèques. 

Puis, ne sous-estimez pas le pouvoir de votre communauté. Une marque grandit en se co-créant. Parce que le défaut des marketeurs et des stratégistes digitaux est d’avoir souvent des ornières et d’être coincés dans une tour d’ivoire. Votre communauté apporte souvent des interrogations et des axes d’amélioration : prenez-les en compte.

Recycler, valeur utile d’une stratégie de contenu

Souvent, la recherche du contenu original, propre comme un sou neuf, est un véritable parcours du combattant. Parce qu’on pense avoir tout dit, parce qu’on pense qu’on a traité un sujet sous toutes ses coutures et qu’on a du mal à sortir de son discours de marque.

Pourtant, une question simple peut-être posée pour tout mettre à plat : mon message est-il passé auprès de tout le monde ? 

Le bruit perpétuel impose une redéfinition des canaux et des formats. Une stratégie de contenu ne peut plus se reposer uniquement sur le contenu textuel. Elle doit voir plus loin, abattre les frontières, et performer de manière graphique … mais aussi auditive.

Et pour celà, point besoin de se torturer : vous avez déjà du contenu. Vous avez déjà une manne toute prête. Il vous suffit juste de la recycler et de l’adapter à vos nouveaux formats. Là une infographie, là un livre blanc, ici un webinaire ou un podcast court. Ça donne une seconde jeunesse à vos contenus … et permet aussi d’activer vos leviers de lead generation !

Un discours de marque, sans bullshit s’il vous plait

On l’a dit : les utilisateurs attendent de leur marque une communication utile et qui répond, ou au moins prend en compte, les attentes d’un monde en ébullition. Et c’est souvent compliqué d’adapter un discours de marque, dans une stratégie de contenu, sans se prendre les pieds dans le tapis. 

Dans votre stratégie de contenu, n’abordez pas frontalement ce que vous voulez dire. Construisez-vous un écosystème, un filet, un cocon sémantique, tout en perfusant votre utilité et vos valeurs. Préférez le vrai au facsimilé, l’authentique aux banques d’images. N’ayez pas peur de faire un pas de côté. 

Faire et défaire sa stratégie de contenu

Qu’on se le dise : une stratégie de contenu est, par définition, organique. Elle est mouvante, elle évolue. Et elle peut se tromper. Elle peut louper son coche. D’où l’importance d’un travail en cycle vertueux. Faire, analyser, défaire, refaire. Et continuer. 

Il n’y aucune honte à dire que ce qu’on pensait bon n’a pas marché. C’est aussi comme ça qu’on avance. Mais il faut s’en rendre compte, si possible rapidement, et pas se placer en posture de victime. La stratégie de contenu, c’est un rebond perpétuel. En 2022 comme en 2012, et comme certainement en 2032.

Parce que nous parlons à des humains, avant tout. Et que l’humain est complexe, influenceur et influencé, et qu’il vit dans un monde tout aussi complexe qu’il essaie, tant bien que mal, de comprendre et d’apprivoiser.

Vous avez besoin d’un oeil extérieur pour redéfinir votre stratégie de contenu et votre discours de marque ? Et si nous en discutions ensemble ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

En complétant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des informations relatives aux services proposés par Wearethewords. Vous pourrez bien sûr vous désabonner à tout moment.

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.