Référencement SEO : quand Google répond et monopolise le clic

En référencement SEO, ne dites plus moteur de recherche, mais moteur de réponse. Ou comment Google monopolise les clics dans le SERP.

Une nouvelle étude menée par SparkToro, le logiciel développé par Rand Fishkin (fondateur de Moz) confirme la tendance : Google est devenu un véritable moteur de réponse. Sur plus d’un milliard de données de recherche analysées, il apparaît que 48,96 % d’entre elles ne génèrent pas de clics sur les résultats. Quelles conséquences en stratégies de référencement SEO ? Une question inquiète, mais légitime pour tous les éditeurs de sites et les agences de référencement éditorial.

Référencement SEO : le moteur de recherche est mort, vive le moteur de réponse…

En clair, cela signifie que près d’un internaute sur deux s’arrête à la page de résultats, sans se rendre sur les sites référencés. La faute à qui ? Aux fonctionnalités agressives de Google en matière de réponses instantanées et de stratégie de recherche vocale. Comprenez le knowledge graph, les featured snippets, le onebox et autres données structurées développées par le moteur de recherche. Cet arsenal très efficace comprend de mieux en mieux les intentions de recherche des internautes. La nouvelle stratégie de Google est d’y répondre de façon directe et en son nom propre.

L’érosion globale du clic est très nette, avec une perte de 12 % supplémentaire par rapport au premier trimestre de 2016. Et sur mobile, le constat est encore plus accablant : ce sont plus de 60 % des requêtes qui n’aboutissent pas sur des sites tiers. L’étude de SparkToro montre aussi comment Google cannibalise certains marchés en privilégiant ses propres sites dans les résultats de recherche. On estime ainsi à 12 % les clics profitant à sa holding Alphabet, notamment via les annonces payantes. Au final, 54,97 % des informations consommées par les internautes proviennent de la firme américaine.

Pas de clics, pas de chocolat ?

Pour les observateurs et les spécialistes du référencement SEO, cette tendance au zéro clic et cette concentration du trafic de recherche creusent encore un plus le fossé entre gros acteurs et petites marques. Car oui, sans un solide plan de contenu, la course au positionnement s’avère de plus en plus difficile.

5 solutions pour faire face au manque de clics

  1. Optez pour une stratégie de contenu pédagogique : Google donne peut-être une information rapide, mais pour instruire vos cibles, vous restez la référence. N’ayez pas peur de partager vos connaissances.
  2. Développez vos points de contact et une relation de confiance avec votre public. Renouez avec une certaine éthique de la communication, au service des bonnes finalités et en répondant mieux que Google à l’exigence morale réclamée par les consommateurs.
  3. Ne négligez pas le pouvoir du bouche-à-oreille : face aux intérêts financiers très clairs de Google, vos cibles préfèreront écouter les recommandations de leurs réseaux proches. Travaillez en ce sens, en valorisant vos ambassadeurs.
  4. Utilisez l’e-mail, et mieux encore la newsletter marketing. Google cannibalise votre marché dans les résultats de recherche ? Oui, mais vous, vous avez une base de données qualifiée et engagée avec votre marque. Chouchoutez-la avec des contenus pertinents et personnalisés.
  5. Enfin, publiez vos contenus client : c’est la base du marketing peer-to-peer. Pour renforcer votre capital marque, il n’y a pas mieux que les contributions de vos personnes relais, de vos influenceurs et de vos réseaux clients.

Est-ce à dire qu’il ne faut plus chercher les bons mots-clés ni suivre ses indicateurs de performance ? Non, bien sûr, mais il faut certainement anticiper les évolutions dans les usages. L’internaute va plus vite, limite ses clics. Google en profite. À nous, de remettre du sens et de la force de persuasion dans nos stratégies de contenu de référencement SEO.

Profitez-en : pour vous aider à booster votre positionnement dans Google, nous vous offrons 15 % sur votre audit de référencement SEO. Utilisez le code promo SEO-soleil et demandez votre rapport personnalisé.




Commentaires

  1. Llopis dit :

    Bravo pour l écriture le style pour l énergie positive. Cet article est un modèle inspirant de ce qu il faut faire quand on écrit pour le Web. Merci pour la leçon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez nos articles chaque mois, comme près de 7000 curieux.

Stratégie de Contenu Web, la revanche de l’éditorial

Paru en 2010 et réédité en 2014, l’ouvrage « La stratégie de contenu Web – la revanche de l’éditorial » est disponible au format e-book. Devenez un pro en content marketing : achetez votre exemplaire !

Études de cas

Retrouvez nos études de cas. Alimentation, banque et assurance, services, logiciel, tourisme, e-commerce, tous les secteurs nous sollictent.

Un conseil, du contenu, un devis? On vous rappelle!

En complétant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des informations relatives aux services proposés par Wearethewords. Vous pourrez bien sûr vous désabonner à tout moment.

Écrire pour le web

Notre blog Écrire pour le Web couvre depuis 2006 tous les sujets liés aux contenus et canaux Web! Près de 30.000 sessions par mois.

Formations Wearethewords

Sollicitez nos prestations en assistance éditoriale, pour un ROI immédiat. Découvrez notre offre de formations généralistes ou sur mesure.